Chez Lorette - La table de L

Lorette, cuisine, recettes, cours de cuisine grenoble...

dimanche 29 mai 2005

Terrine de canard aux cerises

note préalable : privée de pique-nique pour cause de gastro intempestive de Jeanne, j'attends vos feed-backs afin d'ajuster mes proportions et temps de cuisson. Merci d'avance.

terrinecanard

Ah, le temps des cerises !!! Si court et pourtant si bon. Quelques cerises, telles quelles, rien de meilleur ! Mais quand la récolte est vraiment bonne, pourquoi ne pas tenter un rhum cerises-vanille-canelle, un clafouti cerises-amandes-cardamome, une confiture cerises-coquelicot ou encore, version salée, une terrine de canard aux cerises ? Rien de tel pour ravir une tablée de convives.

Terrine de canard aux cerises (pour une terrine de 1,2kg)

- 750 g de canard désossé et haché
- 150 g d'épaule de veau hachéé
- 250 g de lard gras haché
- 1 oeuf
- 1 crépine rincée et essorée
- 1 échalote hachée
- 150 g de cerises (dénoyautées si possible)
- 1 cuillère à soupe de cognac
- quelques feuilles de laurier
- 18 g de sel
- 2 g de poivre
- 1 pincée de canelle, muscade, girofle, gingembre

1°/ Rassembler tous les ingrédients (sauf les cerises et les feuilles de laurier) et bien malaxer pour obtenir une pâte homogène. Ajouter les cerises et mélanger encore.

2°/ Tapisser une terrine de crépine en laissant dépasser des bord. Garnir de farce et replier la crépine sur le dessus. Déposer les feuilles de laurier.

cr_pine1  cr_pine2

3°/ Faire cuire la terrine au bain-marine 1h30 à 180°. Laisser refroidir la terrine dans le four et conserver 2 jours au moins au réfrigérateur avant de déguster.

ASTUCE : j'ai congelé la petite terrine afin de la sortir pour un petit apéro à l'improviste.

MON VERDICT : profitant d'un moment de solitude entre deux manifestations de la gastro de Jeanne, je décide de me dresser une jolie table pour déguster ma première expérience pâté. Une jolie serviette en guise de set de table, deux fines tranches de terrine de canard aux cerises (laissées gentiment par Laurent qui a monté le reste en pique-nique), quelques cornichons, un bout de bonne baguette, une petite salade verte assaisonnée d'un filet d'huile d'olive et de vinaigre de Xéres, un verre de Torre Del far (Rivesaltes rouge de Tautavel) et la table est prête.
Et si je faisais une photo ? Suis-je bête : Laurent a emmené l'appareil.
Tant pis, me voilà vraiment seule devant ma terrine.
L'aspect, d'abord : je la trouve plutôt réussie. Elle se tient bien et a l'air bien cuite mais pas sèche. Je suis un peu déçue par les cerises qui ont perdu leur couleur.
L'odeur, ensuite : elle sent le pâté mais pas trop fort et ça, c'est bon signe pour moi car je ne suis pas vraiment fan du pâté type pâté de foie.
Le goût, enfin : elle n'est pas mauvaise. Bien cuite, pas sèche. Pas très forte mais au bout de quelques bouchées (avec du pain), je commence à vraiment sentir le goût du canard. Je ne retrouve pas tellement des goût des cerises en revanche : un peu déçue de ce côté là. En même temps, ce n'est pas non plus un clafouti ;-)) Par contre, on sent le goût du laurier sur le dessus. Quant à l'assaisonnement, je ne suis pas très douée, alors j'atttends l'avis des autres "gouteurs".
Conclusion : c'est pas mal pour une première expérience et j'ai bien envie de réessayer mais avec d'autres viandes (peut-être un peu moins coûteuses pour voir si la différence de goût vaut vraiment la différence de prix et pour moins écraser le goût des cerises) et avec des griottes à l'eau-de-vie (comme dans la recette qui m'a inspiré) en souhaitant qu'elles garderont leur couleur et un peu plus leur goût.
Suite au prochain épisode, donc.

Posté par lorette à 12:00 - terrines et pâtés - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    miam

    Coucou L,
    Nous nous sommes vraiment tous régalés avec ta terrine. Elle eut été meilleure si Jeanne et toi aviez été là, mais il y a des choses qu'on ne décide pas. Merci pour la terrine mais surtout pour nous avoir prêté tes hommes (qui ont été adorables/charmants) un jour de fête des mamans !
    Conclusion : la terrine n'est plus. Vivement la prochaine !

    Posté par Tal, dimanche 29 mai 2005 à 19:56
  • Pas mal pour une première terrine. A mon goût, il manquait un peu de sel et un peu d'alcool. Mais là, je crois que c'est la terrine de ma mère qui me revient au palais! Trés bien, tu peux en refaire ...

    Posté par Céline, lundi 30 mai 2005 à 15:09

Poster un commentaire