Chez Lorette - La table de L

Lorette, cuisine, recettes, cours de cuisine grenoble...

mercredi 13 juillet 2005

Compotée d'abricots au romarin

compotabricots

Si je m'écoutais, j'ajouterais toujours une épice ou une herbe à mes desserts fruités, au grand désespoir de Laurent qui aime avoir le goût des fruits "natures". Il a même dû faire des pieds et des mains la semaine dernière pour que je n'ajoute pas de romarin à ma confiture d'abricots. Du coup, j'ai réservé une quinzaine d'abricots pour me faire plaisir et cuisiner une compote d'abricots au romarin.

Compotée d'abricots au romarin

- une quinzaine d'abricots
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à soupe de miel
- 10 cl de Pineau des Charentes blanc
- 1 gousse de vanille
- 2 branches de romarin

1°/ Laver et dénoyauter les abricots. Réserver les noyaux. Faire revenir les abricots dans une sauteuse chaude avec l'huile d'olive.

2°/ Quand les abricots sont bien dorés, ajouter le reste des ingrédients : miel, Pineau, branches de romarin, gousse de vanille ouverte et grattée et noyaux. Laisser compoter à feu doux 30 minutes environ puis laisser refroidir. Servir froid avec une boule de glace à la vanille et des sablés.

MA NOTE : en voyant la mine sceptique de mes "goûteurs", j'étais un peu déçue mais moi, j'ai trouvé ça vraiment très bon... A ceci prés que je n'avais pas de romarin frais et que j'ai donc utilisé des brins séchés qui ont eu du mal à passer, tels des arrêtes dans mes abricots. La présence des noyaux dans la compote a également un peu choqué mais tant pis. 4,5/5.

Posté par lorette à 14:16 - desserts et entremets - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Ah ces hommes, ils restent très classiques!
    Moi je suis certaine qu'elle était bonne ta compote.

    Posté par Anne, mercredi 13 juillet 2005 à 15:33
  • C'est le problème avec le romarin sec...c'est désagréable à manger. Il vaut mieux le mixer et le réduire en poudre, ou utiliser une goutte d'huile essentielle de romarin après avoir cuit ta compote.
    J'ai essayé de confire des brins de romarin pour les attendrir et les mettre entier dans ma confiture de figue, mais ils sont quand même restés assez coriaces...

    Posté par saveurs sucrees, mercredi 13 juillet 2005 à 16:21

Poster un commentaire