Chez Lorette - La table de L

Lorette, cuisine, recettes, cours de cuisine grenoble...

samedi 15 octobre 2005

Ravioles sautées et accompagnement ou comment j'ai raté mon plateau repas

raviolessaut_es

Laurent, taquin : "qu'est-ce qu'on mange ce soir ? "
Moi, légèrement agressive : "c'est quoi cette question ?"
Laurent, essayant de se rattraper : "c'est juste que tu cuisines de si bonnes choses que je me demande avec quoi je vais me régaler au diner..."
Moi, pensive : "..."

Je pensais faire des ravioles à l'eau (vous connaissez mon goût immodéré pour les ravioles depuis ma quiche aux ravioles) mais là, je ne peux décevoir mon homme. Faut que je vois plus grand, plus original. Je décide de faire participer les petits aliments préférés de mon Laulo (lardons et comté) et aussi ceux qui traînent dans le frigo (salade verte). Et puis je me lance dans un mode de cuisson de la raviole qui reste un mystère pour moi puisque j'ai déjà échoué une fois : les faire sauter.

Ravioles sautées et accompagnement

- 4 plaques de ravioles congelées et découpées (c'est là que tout a mal commencé puisque mes ravioles étaient collées au papier et que le temps de les décoller, elles étaient aussi décongelées)
- 1/2 salade verte ciselée
- 1 vinaigrette faite avec 1 c. à café de moutarde, 1 de vinaigre de Xérès, 1 de vinaigre de framboises et 1 d'huile d'olive
- 2 échalotes émincées
- 100 g de lardons
- 100 g de comté coupé en petits dés
- 1/2 botte de coriandre (oubliée lors d'une autre recette à découvrir le 18 octobre prochain sur ce blog ;-))
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre du moulin

1°/ Faire chauffer l'huile dans un wok en fonte (ou peut-être pas finalement au vu du résultat. Alors peut-être dans une sauteuse anti-adhésive). Faire revenir les échalotes puis les lardons. Ajouter les ravioles et bien remuer pendant 2 mn : c'est là que ça a vraiment mal tourné puisque mes ravioles ont tourné bouillie et que tout a accroché au fond du wok.

2°/ Disposer la salade tournée avec la vinaigrette dans 2 assiettes. Déposer le gloubi boulga du wok dessus (alors que c'était censé être de belles ravioles frites et gonflées) et ajouter comté et coriandre. Déguster.

MA NOTE : vous l'aurez déjà compris, c'était pas terrible : 2/5. Pas mal en goût (avec une légère saveur tartiflette) mais pas selon mes attentes en texture (je les voulais légères et croustillantes et elles sont pâteuses et stuffy, comme disent les anglophones). Donc, il faut que j'y travaille encore, que je peaufine la technique. Et si vous avez une idée, je prends !!!!!!!
Enfin, si je veux accompagner ça d'une salade, je pense aussi qu'une roquette serait pas mal pour apporter un peu d'acidité. Affaire à suivre...

Laurent, gentil : "mais si, ma chérie, c'était très bon. On mange une glace pour faire descendre?"
Moi, résignée : "bonne idée!"

Posté par lorette à 07:00 - plateau repas - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    En fait , je pense qu'il faut les frire les ravioles si tu veux les avoir croustillants, c'est comme ça qu'on les mange en apéro dans la Drôme ! Mais bon, si tu es comme moi et que tu n'aimes pas faire de friture, c'est pas gagné! et on les frit encore congelés d'ailleurs !

    Posté par mercotte, samedi 15 octobre 2005 à 11:14
  • J'aurais dit comme Mercotte !

    Posté par Choupette, samedi 15 octobre 2005 à 18:21
  • Idem

    J'ai fait la même expérience douloureuse il y a un mois de cela, j'ai obtenu du gloubi boulga aussi, et pourtant j'ai utilisé une sauteuse anti adhésive. A part la friture, point de salut, et vive les ravioles !

    Posté par Ester, jeudi 20 octobre 2005 à 10:13
  • curiosité

    Cher lorette voici que je tombe sur ton site par hasard et je vois une petite histoire qui m'a bien fait rire car je m'apelle laurent taquin ou alors c'est une histoire vraie ou un homonyme. Ou rapelle moi quand j'ai été ton laulo cheri.
    Tu peux aller voir nos 2 sites.Tout le meilleur en l'attente de tes nouvelles Laurent Taquin de Belgique.

    Posté par laurent taquin, mardi 31 janvier 2006 à 16:27

Poster un commentaire