Chez Lorette - La table de L

Lorette, cuisine, recettes, cours de cuisine grenoble...

jeudi 3 novembre 2005

Gâteau huile d'olive citron framboises ou comment j'aborde la pâtisserie grâce à Mercotte !

gateaumercottewaou

Depuis mes débuts de bloggueuse, j'ai deux références "virtuelles" bien réelles : "C'est moi qui l'ai fait" et "La cuisine de Mercotte".

Historiquement, c'est Pascale de "c'est moi qui l'ai fait" qui a l'avantage : véritable institution voir célébrité de la blogosphère, j'ai tout de suite apprécié son côté entre terre et mer, entre britanisme et exotisme. Et nombreuses sont ses recettes qui m'inspirent. De plus, moi qui ne suis pas insensible aux talents narratifs, j'adore sa manière de se raconter et de nous faire partager sa passion. Simple et généreuse, toujours conviviale.

Plus récemment, j'ai fais la connaissance de Jacqueline de "la cuisine de Mercotte". En voisine, son marché m'a tout de suite plu et puis j'ai découvert son immense cuisine bien rangée qui me fait rêver, sa magnifique maison où je n'exlus pas de me rendre pour un week-end gourmand et surtout ses attirantes sucreries, entremets et autres gâteries. Et avec elle, la pâtisserie est si jolie et a l'air si simple que j'ai eu envie de m'y mettre. Oui, j'ai toujours détesté ça parce que cela demande du matériel et une précision que je ne possède pas. Mais un peu d'huile de coude ainsi que la rigueur rigolote et contagieuse de Mercotte et c'est parti. A moi, Hermé !!! Je décide d'abord de m'attaquer à petit (même si cela me semble déjà une montagne) puisque Mercotte qualifie le gâteau dans lequel je me lance de "recette simple pour accompagner le thé" et si je réussis, c'est promis mon chéri, je m'attaquerai aux macarons famboises-chocolat blanc. Une autre histoire.

Voilà donc, en direct et en images, le récit de mon aventure étape après étape.

Gâteau huile d'olive citron framboise (d'après Mercotte d'après Hermé)

Etape 1 : pleine de bonnes résolutions, je décide d'être rigoureuse et de commencer par les ingrédients. Pour moi cela comporte déjà 2 défis :
- utiliser les ingrédients indiqués dans la recette et rien que les ingrédients utilisés dans la recette, en quantité exacte
- préparer les ingrédients pour ne pas avoir à le faire au dernier moment (tout peser, tout mesurer et présenter)

Cela donne cela :
gateaumercotte1apr  gateaumercotte1av
Et je suis assez contente de moi !

Donc, les ingrédients :
- 245 g de farine de gruau (pardon, j'ai fait une exception n'ayant trouvé la dite farine, j'ai utilisé de la farine de farine ;-))
- 1 cuillère à café 1/2 de levure (soit exactement 1/2 sachet de levure)
- 200 g de sucre + 100 g pour la meringue (je comprends plus tard que c 50 g de sucre + 50 g de sucre glace)
- le zeste finement haché de 2 citrons
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 4 oeufs à température ambiante (attention, je les ai sorti 1 heure avant du frigo!) + 2 blancs pour la meringue
- 100 g de beurre doux fondu et chaud
- 185 g de très bonne huile d'olive (et là, je me suis carrément lachée mais je n'ai pas regretté : une huile AOC médaillée d'or)
- 250 g de framboises
- 3 cuillère à soupe de lait entier frais (pardon, je n'ai que du demi-écrémé, même avec toute la meilleure volonté...)

Etape 2 : la recette. C'est parti !

1°/ Préchauffer le four à 180°. Beurrer et fariner un moule à manqué. Jusqu'ici, tout va bien.

2°/ Tamiser farine et levure. Je ne le fais jamais mais mon défi mérite une exception. Au fait, Mercotte, tu tamises avec quoi ? Moi, j'ai pris mon chinois qui me sert à passer les coulis, sauces...

3°/ Mélanger le sucre et les zestes pour obtenir un mélange grumeleux et humide. Mixer (n'utilisant pas de robot, moi, je fouette) en incorporant les oeufs 1 à 1 (je vous jure que je les ai ajouté 1 à 1 et que j'ai même battu jusqu'à ce que le mélange blanchisse). Ajouter le lait, la farine et la levure (j'ai inversé l'ordre en ayant peur de grumeaux), le jus de citron, le beurre et l'huile d'olive pour avoir un mélange homogène.
Le résultat est nickel :
gateaumercottepate

4°/ Verser 1/3 de l'appareil dans le moule, recouvrir avec les framboises, remplir avec le reste de l'appareil.
Peut-être que j'ai inversé 2/3-1/3 mais le résultat a l'air pas mal quand même:
gateaumercotteframboises

5°/ Enfourner 30 à 35 minutes, démouler aussitôt, le retourner pour qu'il soit dans le bon sens.
Là, ça se corse : au bout de 35 minutes, la lame de mon couteau ressort détrempée de pâte. Que faire ? Mon gâteau est-il raté. Non, 10 minutes plus tard, la lame ressort sèche et le gâteau a l'air cuit. chouette. Mais nouveau dilemme : je démoule habituellement le gâteau forid, de peur qu'il retombe. Je réfléchis 5 minutes et ma confiance aveugle en Mercotte me guide : "démoule, Lorette!", me crie sa petite voix dans ma tête. Je le fais, ça a l'air parfait.
gateaumercottecuit

gateaumercottedemoule

6°/ Préparer une meringue pour couvrir le gâteau : battre 2 blancs d'oeufs et 100 g de sucre, pocher cette meringue à la douille cannelée sur le gâteau froid.
Pas de douille, tant pis pour moi, cela ne m'arrêtera pas !
Voilà le fouet sorti et mes 2 blancs séparés des jaunes, je fouette, je balance le sucre, je fouette encore et je n'obtiens qu'un immonde coulis de meringue... liquide !!!! Horreur ! Il fallait forcément que je rate un truc ! C'était trop beau pour être vrai !
gateaumercottemeringuerat_
Je suis donc sur le point de renoncer à la meringue mais renonciation n'est pas Lorette. Il faut que j'appelle à l'aide la spécialiste de la meringue et là, ça tombe bien puisque c'est justement l'auteur de la recette : "AU SECOURS, MERCOTTE !!!!!" Un petit détour sur la page "ma spécialité : les meringues" de son site et je suis repartie, bien décidée à suivre ses conseils pour aboutir au succès mérité.
Donc : 2 blancs d'oeufs + 1 lichette de jus de citron + 1 pincée de sel et c'est parti pour le fouet. Quand c'est déjà consistant, je rajoute 50 g du sucre en poudre + 50 g de sucre glace mélangés cuillère à soupe après cuillère à soupe, petit à petit l'oiseau fait son nid (je m'égare), tout en continuant de fouetter. Ô miracle s'est produit : ma meringue est réussie (enfin, selon moi) !
gateaumercottemeringuereussie
Mais c'est vrai que quand je veux l'étaler à la spatule sur le gâteau, elle se "casse" un peu. Trop ferme ??? Je ne suis pas sûre que j'aurais pu la passer à la poche (?). toujuors est-il que je m'en sors plutôt pas mal avec ma spatule et une fourchette pour recréer l'effet cannelures.

7°/ Brunir au chalumeau et décorer selon l'envie de fraises, myrtilles ou framboises.
Là, d'habitude, c'est l'affaire de Laurent (il est quand même chauffagiste-plombier et le chalumeau, ça le connait) mais cette fois, je mets un point d'honneur à m'en sortir seule ! Et je m'en sors pas mal. D'ailleurs, ça ne nécessite pas d'autres décoration alors pour les fruits rouges, faut pas pousser !!!!!!

Etape 3 : la dégustation. tout ça pour nourrir mon papa, ma belle-maman, mon autre belle-maman et mon beau-papa pour le goûter. Je craignais les réticences classicistes à l'huile d'olive dans un gâteau alors je n'ai rien révélé et tout s'est bien passé. Tout le monde a aimé. Et moi, j'ai adoré. Cela vaut un 5/5... Et surtout un nouveau défi : à moi les macarons framboises-chocolat blanc !
gateaumercottepart1

Posté par lorette à 07:00 - cakes et gateaux - Commentaires [19] - Permalien [#]

Commentaires

    Bravo !

    pour le récit de cette aventure Lorette, je suis ravie de voir le résultat en plus !! tu m'as bien fait rire, avec la farine de chez farine, en fait une farine à pâtisserie fait très bien l'affaire ! Pour le tamis j'ai du mettre la photo justement dans la recette des macarons ! regardes, c'est plus plat qu'un chinois, mais une passoire normale fait bien l'affaire, c'est juste un peu plus long!
    Pour ce qui est des macarons, essaies peut être d'abord ceux au chocolat que je viens de poster, plus simples à réaliser, car je crains que tu ne t'épuises pour la meringue italienne à refroidir si tu n'as pas de robot, tu en as pour quelques heures !! j'exagère un peu !! bravo aussi pour le chalumeau, à toi les crèmes brulées maintenant ! moi non plus je ne décore pas le dessus, je trouve très bien comme ça pour le moment !
    Bonne journée après cette réussite et à bientôt la suite de tes aventures pâtissières !! et merci aussi pour les compliments que tu me fais !!

    Posté par mercotte, jeudi 3 novembre 2005 à 07:57
  • Ce gâteau est magnifique!!
    Je devrais prendre de la graine de toute ta bonne résolution!

    Posté par Scherneel, jeudi 3 novembre 2005 à 09:28
  • Les framboises ?

    Il a l'air bon ton gateau. Ca me tenterai bien de le faire. Mais ou as tu trouve des framboises à cette époque de l'année ?
    Donne moi le nom du magasin que j'y aille car je suis grenobloise comme toi.

    Posté par sandie, jeudi 3 novembre 2005 à 10:34
  • Super beau! Decidement Mercotte fait des emules.

    Posté par Gracianne, jeudi 3 novembre 2005 à 10:36
  • splendide !

    Posté par Papilles&pupille, jeudi 3 novembre 2005 à 11:08
  • C'est superbe Lorette ! Je n'ai jamais osé me lancer dans ce gâteau là mais il me tente depuis un bon moment... Vous avez du vous régaler !

    Posté par céline, jeudi 3 novembre 2005 à 11:48
  • On en mangerait ! Bravo !

    Posté par Choupette, jeudi 3 novembre 2005 à 14:39
  • Bravo, il est superbe et surtout très appétissant !
    Moi qui suit débutante dans l'art culinaire, un gâteau comme ça me paraît une enorme montagne russe à traverser, je ne peux être qu'en admiration .... je vais essayer de suivre ton exemple et d'affronter mes démons !!

    Posté par Sali, jeudi 3 novembre 2005 à 16:42
  • toi aussi tu racontes bien les recettes ! j'ai aimé suivre tes tribulations qui finissent en beauté pour l'oeil comme pour le palais... hum !
    un grand bravo...j'attends de voir les macarons !!!!

    Posté par mary, jeudi 3 novembre 2005 à 18:35
  • Pour les framnboises nous prenons des surgelées à cette époque, et il ne faut pas les dégeler avanr usage pour cette recette !
    Si tu n'as pas de Picard, tu peux prendre les Super U qui sont moins chères et très belles !

    Posté par mercotte, jeudi 3 novembre 2005 à 20:52
  • les framboises

    Pour ma part, je les ai acheté chez mon beau-frère et primeur préféré (Charly primeur à Seyssinet-3.

    Mais j'imagine que les Picard font très bien l'affaire.

    Posté par Lorette, jeudi 3 novembre 2005 à 20:57
  • Elle est forte cette Mercotte ! Et t'es pas mal non plus ! Bravo pour cette superbe réalisation.

    Posté par Saveurs Sucrées, jeudi 3 novembre 2005 à 21:40
  • Félicitation

    Il a l'air extra ce gateau. J'ai bien envie aussi de le tester, mais j'ai pas de chalumeau pour la meringue (le passer rapidement au four sous le grill ca peut faire l'affaire ou non ?)

    Audrey (nouvelle blogeuse http://audreycuisine.canalblog.com/)

    Posté par Audrey, vendredi 4 novembre 2005 à 11:49
  • miam miam

    ton blog est superbe lorette,et ce gateau...il donne l'eau a la bouche!j'ai bien envie d'essayer de le faire...
    de gros bisous d'aix
    fred

    Posté par fred stag, vendredi 4 novembre 2005 à 14:52
  • felicitations!!

    au fait j'allais oublié de te féliciter pour la citation de "à la table de L" dans le ELLE de cette semaine!!
    Décidement entre Céline et toi...que de stars dans la famille!!!

    Posté par fred stag, vendredi 4 novembre 2005 à 15:42
  • Mmh, il est 16h et j'en bave

    Ca a l'air trop bon! En plus c'est l'heure du goûter et j'ai faim. Je crois que je vais faire un gâteau du coup.
    Merci pour l'inspiration!

    Posté par Chloe, vendredi 4 novembre 2005 à 15:59
  • jtm tro

    slt ca va bien s.v.p je veus faire pour l'anniversaire de mamans et de ma couz et aussi pour moi parsque j'aime bien les cr�mme waweeeeee mais je suis pas grosse lol !

    Posté par salma, jeudi 20 mars 2008 à 01:50
  • besoin de recette "gateau san oeuf ni de chocolat

    j'ai besoin de recette "gateau sans oeuf ni de chocolat" parce que j'allaitte mon bébé et mon bébé posséde une allergie de gateau avec oeuf et chocolat
    et merci d'avance

    Posté par nounou, mardi 17 février 2009 à 11:59
  • Merci

    Je cherchais un gâteau à faire pour l'anniversaire de ma maman. Tes explications m'ont aidées à "oser" réaliser une recette de Mercotte. Comme toi, j'ai préparé tous les ingrédients mais j'ai juste changé une chose : je n'ai pas mis de levure car ma farine était de la farine fermentante (à levure incorporée). C'était un vrai délice !

    Posté par Julie, dimanche 21 mai 2006 à 10:51

Poster un commentaire