Chez Lorette - La table de L

Lorette, cuisine, recettes, cours de cuisine grenoble...

mardi 28 mars 2006

Financiers à la roquette ?

financiers_roquette

Mercredi dernier, pendant les pubs de La Nouvelle Star (non, on ne se fait pas ;-)), j'ai zappé sur France 3 pour apercevoir la 100 ème de Mireille Dumas. Et c'est alors que je suis tombée nez à nez avec Pierre Gagnaire, partageant des financiers à la roquette avec Shirley et Dino. C'est vrai que dit comme ça, tout ça a l'air assez surréaliste mais toujours est-il que mon sang n'a fait qu'un tour : il faut que j'essaie ça !

Comme toujours, lorsque j'ai de "grands" projets culinaires, je procède par étape.

Etape 1 : trouver un moule à financiers

D'abord, vais-je faire des financiers ou des mini-financiers ? Je pose la question à Pascale et ne me voilà pas plus avancée.

Ensuite, dois-je acheter un moule en silicone ou en métal ? Selon le dernier Elle à table, le métal permet une cuisson plus juste et uniforme même si le silicone facilite le démoulage. Bien, bien... Voilà qui est clair.

Enfin, si je commande un moule tout de suite, il me faudra plusieurs jours pour le recevoir et je n'ai pas bien envie d'attendre. Et puis vais-je autant me servir de ce moule que des dizaines d'ustensiles qui attendent sagement dans mes placards ? Pour mon premier coup d'essai, je décide de faire avec ce que j'ai : le fond de moules à mini-muffins en silicone.

Mais si mes financiers n'ont pas la forme des financiers, est-ce encore des financiers ?

Etape 2 : la recette

Un petit tour sur le net, un autre dans mon vieux Ginette Mathiot (La pâtisserie pour tous) et encore un dans le dernier Elle à table et me voilà en train d'élaborer mon petit mic-mac.

Reste une question : comment intégrer la roquette ? Je décide de la blanchir rapidement puis de la hacher finement pour l'incorporer à la pâte. C'est parti !

Etape 3 : la réalisation

Financiers à la roquette (sur une idée de Pierre Gagnaire)

- 60 g de beurre fondu tiède
- 40 g de farine
- 35 g de poudre d'amandes
- 100 g de sucre glace
- 2 blancs d'oeufs
- 60 g de roquette
- poivre du moulin

1°/ Faire blanchir la roquette 1 minute dans l'eau bouillante. Essorer et hacher.

2°/ Fouetter les blancs d'oeufs pour les faire mousser sans les monter vraiment.

3°/ Mélanger le sucre glace, la farine et la poudre d'amandes + un tour de moulin à poivre. Ajouter le beurre fondu et remuer. Incorporer la roquette hachée puis les blancs d'oeufs.

4°/ Verser la pâte dans les moules et faire cuire environ 15 minutes dans un four préchauffé à 180°.

Etape 4 : le gouter ;-))

Visuellement, mes financiers ne sont pas au top : peu dorés et gonflés (ils devraient l'être ?).
Quand je casse un financier en deux, je découvre une texture pas très engageante : un peu pateuse (pas assez cuits ?)
Bon, ça commence mal !
Mais au niveau du gout, c'est l'explosion : le mélange du poivré de la roquette et de la douceur de l'amande est vraiment surprenant et très réussi. Contrairement au bloggueur de à boire et à manger (je viens de découvrir son billet - décidément, le zapping a du bon ;-)), mon financier a vraiment le goût de la roquette.

MA NOTE : 4,5/5. Il faut que j'améliore la recette pour obtenir une meilleure texture.

financiers_roquette_2

Posté par lorette à 14:00 - cakes et gateaux - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

    Pour la version salée, on enlève juste le sucre? (c'est bête comme question mais je prends tous les conseils, c'est pour ce soir...) Pour les dorer, vous pensez qu'un peu de curry irait ou cela masquerait trop le gout de la roquette?

    Posté par Perrine, lundi 24 décembre 2007 à 09:03
  • j'aime ton idée, j'aurai aimé pouvoir en goûter et je n'aurai probablement pas eu l'idée d'utiliser de la roquette en dessert même si moi aussi j'ai ma période roquette (viens faire un tour demain).

    Posté par AnneE, mardi 28 mars 2006 à 15:26
  • Trés particulier mais à essayer!!

    Posté par sylvieaa, mardi 28 mars 2006 à 16:15
  • Il fallait oser ce mélange.

    Posté par Choupette, mardi 28 mars 2006 à 16:16
  • oui moi aussi , j'aurais plutôt essayé le salé carrément , mais bon affaire à suivre, en tout cas c'est sympa!

    Posté par mercotte, mardi 28 mars 2006 à 16:41
  • Et pourquoi pas? Ça m'a l'air bien bon! Faut oser, dans la vie.

    Posté par Elvira, mardi 28 mars 2006 à 19:57
  • j'essaierai certainement mais peut-être un peu moins de sucre. Ce n'était pas trop sucré ?

    Posté par bonheursdesophie, mardi 28 mars 2006 à 20:09
  • Moi aussi je regardais la nouvelle star, mais j'osais pas le dire )

    Quand on voit la couleur des financiers, il mettait beaucoup plus de roquette que toi ou moi: ils étaient vert foncé, ses gâteaux...

    Si c'était à refaire, je le referai en salé. Mais je n'en dirai pas plus...

    Eric

    Eric

    Posté par Eric, mardi 28 mars 2006 à 20:37
  • Waouh ! Ca doit etre une vraie merveille des financiers à la roquette !!!

    Posté par Céline, mardi 28 mars 2006 à 22:36
  • Joli ! Tu sais, on appelait les financiers ainsi à cause de leur apparence proche des lingots d'or. Tu n'as qu'à penser qu'un moule rond, ça fait des rouleaux de pièce ! Et si je peux suggérer...Pourquoi ne pas faire infuser la roquette dans le beurre, histoire qu'elle colore plus la pâte ? Mais qu'est-ce que j'aimerai en goûter à travers mon écran, j'ai du mal à imaginer !

    Posté par ester, mardi 28 mars 2006 à 23:30
  • Moi aussi je les aurais faits en sale, mais ca doit etre delicieux aussi comme ca, c'est telleemnt bon la roquette.

    Posté par Gracianne, mercredi 29 mars 2006 à 10:50
  • Je suis cliente

    Ca n'a pas l'air mauvais du tout et puis soyons logique, il n'y a que des bons ingrédients alors ça ne peut-être que délicieux. Personnellement j'adore la roquette, c'est un de mes mets favoris, je pense que je vais tester. J'en dirais des nouvelle...

    Posté par Aurélie, vendredi 31 mars 2006 à 13:58
  • Tentant, mais...

    Je vais tout de meme attendre les prochains tests...
    Et avec quelques tomates séchées, mmmmm voilà que je cogite aussi...!

    Posté par Manoue, samedi 15 avril 2006 à 18:35

Poster un commentaire