Chez Lorette - La table de L

Lorette, cuisine, recettes, cours de cuisine grenoble...

lundi 11 février 2008

Gâteau éponge à la banane

gateau_eponge_rs

Je me plains souvent de manquer de mémoire. On me dit que quand j'étais enfant, il me suffisait de lire une poésie une fois pour pouvoir la réciter le lendemain en classe. Mais aujourd'hui, je lis un roman et j'en oublie le récit dans la semaine. Il y a quelques années, je palliais à ça en tenant des petits carnets culturels où je répertoriais conscienceusement les films que je voyais, les livres que je lisais, les pièces de théâtre auxquelles j'assistais... Puis les carnets de maternage ont pris le relais : heures des biberons et du sommeil de mes petits louveteaux. Et enfin, les carnets pour consigner les journées et les activités des enfants grandissant, dessins et tickets de cirque à l'appui. Je devrais recommencer à tenir des cahiers culturels.

Pour la cuisine, inutile de tenir un carnet : j'entends une recette et me voilà transportée au pays des saveurs inoubliables. Je retiens chaque ingrédient et sa pesée. Je finis toujours par noter la recette qui me plaît vraiment sur un post-it que je colle dans un livre ou un autre pour ne plus le retrouver (mon sens de l'organisation s'arrêterait-il au seuil de ma cuisine ?) mais la première fois que je cuisine un plat, c'est souvent "de tête".

Le mois dernier, à l'occasion du premier anniversaire d'une petite cousine, j'ai dégusté un incroyable gâteau à la banane à la texture très légère, moelleuse et humide. J'ai immédiatement demandé la recette à l'auteur de ce gâteau, j'ai écouté chaque instruction et chaque conseil, me suis étonnée du nombre d'oeufs et me voilà dans ma cuisine à déguster ce délicieux gâteau éponge quelques semaines plus tard. OK, j'ai un peu raté la cuisson mais il est quand même super bon !

Gâteau éponge à la banane

- 7 oeufs
- 1 cup de farine à levure intégrée
- 1 sachet de levure instantanée (11 g)
- 1 cup de sucre
- 1/2 cup d'huile
- 4 bananes mûres

1°/ séparer les blancs des jaunes d'oeufs. Mixer les jaunes et 1/2 cup de sucre. Ajouter les bananes écrasées. Ajouter, l'huile, la farine et la levure. Mélanger pour obtenir une pâte homogène.

2°/ Monter les blancs en neige et ajouter 1/2 cup de sucre pour les serrer. Incorporer délicatement les blancs au mélange précédent. Verser dans un plat haut beurré ou anti-adhésif et enfourner environ 45 minutes à 180°.

EQUIVALENCE : 1 cup = 240 ml

ASTUCES :
- Bien vérifier la cuisson à l'aide d'un couteau - le mien n'était pas assez cuit et est retombé comme un soufflé à la sortie du four.
- Utiliser un très gros moule car le gâteau gonfle, gonfle, gonfle...

gateau_eponge_2_rs

Posté par lorette à 07:00 - cakes et gateaux - Commentaires [15] - Permalien [#]

Commentaires

    Ce gâteau est vraiment étonnant ! Brad va en vouloir, c'est sûr, et peut-être avec du chocolat, en plus.

    Posté par Anaik, lundi 11 février 2008 à 09:42
  • le coup des fiches de lecture je l'ai fait pendant des années ...tu m'amuses beaucoup , même formation, même manies donc !
    Bon banane , c'est moyen chez moi ....mais post it c'est plus que courant !!

    Posté par mercotte, lundi 11 février 2008 à 10:20
  • ah ben tu as enfin pu utiliser toutes les qualités de ton nouveau moule avec cette recette ! Dés que nous aurons de nouveau un four, j'essaierai cette recette ! à bientôt et bises à tous les 4

    Posté par sylvia, lundi 11 février 2008 à 11:10
  • c'est marrant; moi aussi je n'ai plus de mémoire sauf pour la cuisine, je retiens tout!

    Posté par carochococo, lundi 11 février 2008 à 14:21
  • marrant ce gâteau ... Le gout banane n'est pas trop fade ?

    Posté par aliénor, lundi 11 février 2008 à 15:12
  • Je viens de passer par une période "banane" : pain, zaeti, sablés... Je pourrais être lassée mais je dois bien avouer que ton gâteau me fait très très envie.

    Posté par Mamzelle Gwen, lundi 11 février 2008 à 16:10
  • Tu me fais envie autant avec ton gâteau à la banane que pour ta mémoire d'éléphant.

    Posté par Vanille, lundi 11 février 2008 à 17:19
  • Tous mes gâteaux à la banane sont un peu lourds et consistants. Celui-ci me semble terriblement agréable.

    Posté par gredine, lundi 11 février 2008 à 19:49
  • C'est étonnant, moi aussi je n'ai pas de problèmes de mémoire pour la cuisine... Bon la banane c'est pas trop mon truc, mais petit homme adore... alors pourquoi pas ?

    Posté par Ana, mardi 12 février 2008 à 00:47
  • Muy bueno

    Bonjour, je suis Ana, j´habite a Valencia et je visit ton blog normalment. Tu peux venir a http://ascliment4.blogspot.com et voir la cuisine que je fais si tu veux.
    Salutacions
    Ana

    Posté par Ana, mercredi 13 février 2008 à 16:45
  • Vraiment superbe!
    Coté mémoire, j'ai exactement le même problème
    Et pourtant avant, je me rappellais de plein de petit détails que personne ne fesais même pas attention...

    Posté par Cristina, dimanche 17 février 2008 à 14:51
  • sympa ! merci pour cette recette !

    Posté par mary, mardi 19 février 2008 à 16:50
  • autopsie d'un gâteau

    Bonjour,
    J'ai testé le gâteau éponge à la banane.
    Méfiante quant à la cuisson, j'y ai apporté quelques modifications: 1 heure à 160°C en chaleur tournante.
    Mon gâteau a bien gonflé, merveilleusement même. La lame du couteau est ressortie sèche, et pourtant...
    Il s'est littéralement ratatiné à la sortie du four. Il s'est dégonflé et il ne touchait plus du tout les parois du moule! On a bien ri.
    Il était pourtant bien doré de tous les côtés. La texture était étonnante: très moelleux, léger. Le goût de banane était bien présent.
    Il était cuit sur la moitié superieure mais pas assez sur le dessous, pourtant doré.
    Si vous avez trouvé la juste cuisson je suis preneuse!

    Posté par Béa, dimanche 24 février 2008 à 11:23
  • Bonjour,
    je suis originaire de Tahiti et ce post ma rappeler les geateaux éponges banane de ma tante. Vous m'avez donné envie d'en manger. Pour la cuisson il me semble qu'il faut que le plat soit munis d'une sorte de cheminé au centre, un peu comme les moules à kouglof mais ceux que l'on utilise chez nous ont les bords lisse et sont très profond (plus de 20cm).
    La "cheminée" est utile afin que la chaleur soit bien répartie au centre ce qui en améliore la cuisson ensuite il me semble que le démoulage soit important pour que le gateau ne tombe pas ma tante ma dit qu'il y avait une manière spécial de le faire mais je ne sais pas exactement comment, mais je suis sûr qu'à la longue vous y arriverais.
    Bonne continuation

    Posté par Tamatoa, mardi 29 avril 2008 à 20:58
  • Bonjour

    Comme Tamatoa, je suis originaire de Tahiti. C'est exact, il faut un moule à cheminée et j'ai appris récemment l'astuce pour ne pas que le gâteau retombe. C'est simple, a la sortie du four, laissez refroidir le gateau quelques minutes dans son moule placé à l'envers.
    nana

    Posté par hinarava, samedi 10 mai 2008 à 10:51

Poster un commentaire