Chez Lorette - La table de L

Lorette, cuisine, recettes, cours de cuisine grenoble...

mardi 24 août 2010

Samoussas aux graines de sarrasin

samossas_kasha_rs

Je n'avais jamais cuisiné de sarrasin avant. Bien sûr, j'ai déjà utilisé la farine de blé noir (mais pourquoi d'ailleurs cette appellation ?) pour faire des galettes mais rien d'autre. A mon retour de vacances, pas grand chose dans les placards à part ce paquet de Kasha (ou sarrasin grillé). Je ne me souviens plus quelle était mon intention de départ en l'achetant mais peu importe. Totalement addict au sarrasin suite à mes aventures bretonnes, il faut que ce kasha soit rapidement dans mon assiette. Je me lance donc : ouverture du paquet, reniflage en règle, dégustation de la graine crue. Oui, c'est bien du sarrasin : petit goût fumé et âcre. Le côté croustillant me donne envie de le consommer, même juste saupoudré sur une salade, un peu comme des graines de sésame. Je le rince et le cuit selon les indications du paquet. Là, grosse déception : alors que j'espérais garder ce petit côté croquant, j'ai une espèce de purée dans ma casserole. Le goût est bien celui du sarrasin mais je trouve ça fade, même une fois assaisonné. Renseignements pris, la consistance est normale. Pour avoir un plat plus goûteux, j'y ajoute des aromates et pour avoir le côté croustillant, j'enveloppe finalement le tout dans des feuilles de bricks. Finalement, le résultat est plutôt pas mal et je suis contente de cette découverte.

Et vous, consommez-vous du kasha ?

Samoussas aux graines de sarrasin (une douzaine)

1/2 tasse de kasha, 3 oignons rouges, 1 bouquet d'herbes (persil, menthe...), 6 feuilles de bricks, huile d'olive, 1 pincée de cannelle, sel, poivre

1°/ Rincer le kasha et verser dans une casserole. Couvrir largement d'eau froide et cuire jusqu'à frémissement. Égoutter.

2°/ Ciseler les oignons rouges finement et les faire revenir dans un peu d'huile d'olive. Ajouter le kasha, les herbes ciselées, la cannelle et assaisonner.

3°/ Couper chaque feuille de bricks en deux et rabattre la partie ronde pour obtenir un long rectangle. Déposer une cuillère de garniture et plier de manière à obtenir un premier triangle. Replier ce triangle sur lui-même. Recommencer avec le reste des feuilles de bricks.

4°/ Badigeonner au pinceau les samoussas d'huile d'olive et cuire 15-20 minutes à 180°. Servir chaud avec une salade parsemée de graines de kasha.

Posté par lorette à 09:00 - pastas, riz & co - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    J'ai essayé une fois mais n'ai pas été vraiment convaincue, notamment par la consistance. J'aime quand même beaucoup le goût du sarrasin et je suis persuadée qu'avec un ou deux essais de plus, je trouverais quelque chose qui me convient. Il y a tellement de choses à tester en cuisine que j'ai parfois du mal à revenir sur quelque chose qui ne m'a pas plu d'emblée...

    Posté par Stéphanie, mardi 24 août 2010 à 09:29
  • Je crois que sarrasin et blé noir sont deux choses distinctes. A faire confirmer par un vrai spécialiste...

    Posté par Clea, mardi 24 août 2010 à 11:30
  • je ne connais pas la moitié des ingrédients mais je suis bien tentée par une petite bouchée...

    Posté par yo, mardi 24 août 2010 à 16:14
  • Hello
    J'utilise régulièrement le sarrasin gourmand Tipiak, mélange de sarrasin et de blé, chaud en accompagnement ou froid en salade façon Taboulé pour satisfaire mes envies de saveurs bretonnes.
    Kenavo.

    Posté par cath.woman, mercredi 25 août 2010 à 16:13
  • J'ai justement rapporté des graines de sarazin du magasin bio de Quimper (c'est là seulement que les achéte - car impossible d'en trouver là ou je vis !) : c'est donc une recette qui tombe à pic.
    bises

    Posté par Totchie, dimanche 29 août 2010 à 16:47
  • Je crois que cette céréale est très particulière : j'aime l'épautre, le boughour, l'orge, mais j'ai gardé un mauvais souvenir de mon expérience "sarrasin" ! Goût peu agréable, et consistance pâteuse ... Toutefois cette recette offre de nouvelles perspectives !

    Posté par Isabelle, mercredi 8 septembre 2010 à 09:41

Poster un commentaire