Chez Lorette - La table de L

Lorette, cuisine, recettes, cours de cuisine grenoble...

mardi 22 janvier 2008

Gratin de cardons à la provençale

gratin_cardons_rs

Avez-vous déjà été traité de cardon ? Avant de connaître Laurent, je n'avais jamais entendu ce qualificatif mais j'ai vite compris qu'à ses yeux et à ceux de sa famille, c'était loin d'être un compliment.

Quant au légume du même nom, au goût approchant celui de l'artichaut , je n'en avais jamais mangé non plus avant de rencontrer mon mari. J'ai découvert le cardon en gratin chez ses grands-parents, un 1er janvier à midi, autour d'une grande tablée familiale. Plat de fête des lyonnais et des provençaux, pas très coûteux sur le marché mais gourmand en huile de coude puisqu'il faut quand même un peu de patience pour le préparer.

Depuis, cette tradition du déjeuner du jour de l'an s'est un peu perdue (la faute aux fatigués de la Saint Sylvestre ou à celle des anciens ?) mais j'en ai gardé le goût du gratin de cardons, maintenant préparé à ma façon.

Gratin de cardons à la provençale (4 pers.)

- 1 kg de cardons
- 2 gousses d'ail
- 1 cs de farine
- 25 cl de crème liquide
- 100 g parmesan
- huile d'olive
- sel, poivre

1°/ Parer les cardons : les effeuiller et ne garder que les côtes, retirer les fils (comme sur du céleri branche) et les laver dans de l'eau citronnée. Les couper en tronçons de 2 cm et les cuire à l'eau bouillante salée 30 minutes. Egoutter.

2°/ Faire revenir l'ail haché dans un peu d'huile d'olive. Ajouter les cardons et remuer. Ajouter la farine et remuer. Verser la crème et laisser mijoter à feu doux en remuant pour que la sauce soit un peu épaisse. Saler, poivrer.

3°/ Verser les cardons dans un plat à gratin, saupoudrer de parmesan et enfourner à 200° une vingtaine de minutes. Servir chaud avec une volaille, un rôti de boeuf ou un gigot d'agneau.

ASTUCE GAIN DE TEMPS : utiliser des cardons en bocal qui sont souvent bons si on les rince longuement sous l'eau froide.

VARIANTES :
- Faire revenir 4 filets d'anchois coupé en petits dés en même temps que l'ail. Dans ce cas, supprimer le sel. C'est excellent mais cette version plaît moins à mes enfants.
- Réaliser la même recette avec des blancs de blettes, peut-être plus faciles à trouver et à parer. Mais si vous avez un peu de temps devant vous que la chance de trouver des cardons, n'hésitez pas à les tester !

Posté par lorette à 09:00 - accompagnements - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

    Bonne idée ce gratin ! Il est vrai qu'il n'est pas très facile d'en trouver. A voir le plat où ce qu'il en reste, tu as dû avoir du succès.

    Posté par Catherine, mardi 22 janvier 2008 à 09:40
  • c'est un plat récurrent à la maison ici en Savoie il y en a plein le marché et j'ADORE.... Pas trop artichaut moi je trouve en goût, un goût indescriptible et bien à lui ....

    Posté par mercotte, mardi 22 janvier 2008 à 09:53
  • C'est aussi une spécialité genevoise (suisse). On le cuisine en gratin (crême et parmesan) ou à la moëlle !

    Pas de Noël sans cardon, dans ma famille !

    Bravo pour cette recette
    Virginie

    Posté par Virginie, mardi 22 janvier 2008 à 09:58
  • J'aime beaucoup moi aussi; Avec les feuilles je fais des tartes.

    Posté par Papilles&Pupille, mardi 22 janvier 2008 à 10:50
  • J'adore la version à l'ail, ou simplement au jus, comme je l'avais cuisiné à Noel...

    Posté par Tiuscha, mardi 22 janvier 2008 à 11:16
  • Ta version à l'ail me fera-t-elle aimer les cardons ? Je n'ai pas été charmée par le gratin, dégusté à mon arrivée à Lyon. Par contre je suis toujours impressionnée par les étals des maraichers à Noël avec ces grandes gerbes blanches.

    Posté par Vanille, mardi 22 janvier 2008 à 14:17
  • Ben ouais c'est ça, nous aussi on y a droit toutes les années à Noël et je dois bien avouer que c'est pas mon préféré!!!!!

    Posté par AF, mardi 22 janvier 2008 à 16:11
  • J'adore ça. C'est l'un des ingrédients indispensables du "gros souper" provençal du 24 décembre.

    Posté par Anaik, mardi 22 janvier 2008 à 19:01
  • Le cardon à Noël, c'est la tradition dans la région d'Annecy, du travail mais quelle récompense ! je la fais souvent à la moelle aussi, à la lyonnaise. Je l'aime toujours et encore !

    Posté par senga50, jeudi 24 janvier 2008 à 12:48
  • je ne connaissais pas le cardon.... j'apprends chaque jour sur la blogophère

    Posté par nuage de lait, samedi 26 janvier 2008 à 15:26
  • J'aime beaucoup le cardon, qui est peu connu... et en Normandie, on regarde souvent avec des grands yeux interrogatifs la lyonnaise que je suis parler de cardon. Je suis contente de trouver une recette que je ferai bientôt car je me contentais jusque là de les servir accomodés d'un jus de viande. Voici une "vraie" recette.

    Posté par Nine, dimanche 27 janvier 2008 à 16:49
  • Appatée par le goût approchant l'artichaut (mais Mercotte n'est pas d'accord) et par le fait que ça semble être une spécialité de ma future région d'adoption, je me garde précieusement cette recette sous le coude !
    Et je me rends compte que c'est mon premier message sur ce blog que j'adore !

    Posté par carobosse, mardi 29 janvier 2008 à 14:01
  • J'adore découvrir de nvx produits et je n'ai encore jamais essayé le cardon, ta recette me donne envie de le faire.

    Posté par Diane, mercredi 13 février 2008 à 11:57
  • ça à l'air succulent en plus j'adore les cardons
    mais as tu esayé le vert des cardons qui se mange comme des épinards
    j'ai essayé avec de la béchamel c'est excellent
    si tu peux essaye et tu m'en diras des nouvelles
    Magali

    Posté par magali, mardi 23 septembre 2008 à 18:43

Poster un commentaire