Chez Lorette - La table de L

Lorette, cuisine, recettes, cours de cuisine grenoble...

mercredi 20 juillet 2011

Tarte aux groseilles presque comme celle de ma mémère

tarte_groseilles

Lorsque ma fille Jeanne est rentrée la semaine dernière avec un plein bol de groseilles, un sourire éclatant de fierté malgré ses quatre quenottes manquantes, mes sens ont fait un grand bond en arrière. L'odeur un peu acide des groseilles mûres à point m'a tout de suite rappelé cette même odeur, quand j'étais enfant, chez mon arrière grand-mère...  Un tas d'autres souvenirs olfactifs sont alors revenus à mon esprit : l'humidité de la vieille maison qui s'infiltre jusque dans les lourds édredons, le bain de friture dans lequel elle plongeait ses frites, le bois ciré dans la salle à manger, le vieux journal détrempé pour faire du papier mâché ou des barrages dans la rigole du jardin, la rhubarbe cassée à la volée pour un petit shoot d'acidité, le sang du lapin que le voisin a une fois tué devant mes yeux, les cognacées et les pommiers dans le verger... Quelques uns de ces souvenirs sont peut-être tronqués par le temps mais ce sont ceux qui me sont venus spontanément, juste en reniflant les groseilles de ma petite Jeanne, si fière de les avoir ramassé dans le jardin de sa petite voisine copine.

Pour en revenir aux groseilles, mon arrière grand-mère les transformait souvent en une tarte, acide à souhait. Renseignements pris auprès de ma grand-mère (rien ne vaut la cuisine transmise de génération en génération), j'ai refait cette tarte, un peu pareil, un peu différente (j'ai remplacé le tapioca originel par des amaretti qui attendaient dans une boîte) et elle avait exactement la saveur que j'en attendais : acide et sucrée, fraîche et croustillante.

Tarte aux groseilles presque comme celle de ma mémère (22 cm)

180g de beurre mou, 140g de sucre glace, 50g de poudre d'amandes,  1 pincée de sel, 1 oeuf, 360g de farine, 500g de groseilles, une quinzaine d'amaretti maison (recette la semaine prochaine sur ce blog), sucre vanillé*

1°/ Préparer la pâte : mélanger le beurre mou, le sucre glace, la poudre d'amandes, 100g de farine, l'oeuf et le sel pour obtenir un mélange homogène. Ajouter le reste de la farine et travailler rapidement la pâte avec une maryse : elle doit être homogène mais pas trop travaillée sous peine de devenir élastique.

2°/ Etaler la pâte sur 3 mm d'épaisseur entre deux feuilles plastiques ou de papier sulfurisé et laisser reposer 2 heures au réfrigérateur ou 30 minutes au congélateur. Découper alors un cercle de 22 cm puis une bande pour faire le rebord de la pâte. Abaisser dans un cercle à tarte posé sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou dans un moule à tarte. Il restera alors assez de pâtes pour faire une deuxième tarte : faites la ou conserver la pâte au congélateur ou encore découper des sablés dans le restant de pâte.

3°/ Sur le fond de pâte, parsemer les amaretti réduits en miettes (cela doit former une couche protectrice pour que les groseilles ne détrempent pas la pâte) puis remplir généreusement de groseilles (elles vont réduire à la cuisson). Enfourner à 190° pendant une trentaine de minutes.

4°/ Une fois la tarte cuite, la laisser refroidir sur une grille, démouler et saupoudrer de sucre vanillé.

*NOTE INGREDIENT : je fais moi-même mon sucre vanillé en conservant mes gousses de vanille vidée de leurs graines dans du sucre roux quelques semaines. Lorsque les gousses sont sèches, je mixe le tout au mini-hachoir, passe au tamis et le tour est joué.

Posté par lorette à 10:21 - quiches et tartes - Commentaires [16] - Permalien [#]

Commentaires

    Elle est magnifique cette tarte, au moins elle est bien garnie j'adore
    Bonne journée !

    Posté par Julie, mercredi 20 juillet 2011 à 10:49
  • Elle est magnifique cette tarte !

    Posté par LadyMilonguera, mercredi 20 juillet 2011 à 11:32
  • Dis c'est la maman de ta grand-mère "gâteau au yaourt" ?
    Pour la tarte, sais-tu que je n'en ai jamais mangé aux groseilles... Une lacune, je suis d'accord. La tienne est très belle. J'imagine les regards entre toi et ta fille (plein d'amour).

    Posté par menus propos, mercredi 20 juillet 2011 à 12:15
  • C'est une tarte magnifique et qui a une belle histoire ... Qui sait ce que ta fille en retiendra à son tour dans quelques années ? La magie des sens en cuisine a encore frappé !

    Posté par Mélinda, mercredi 20 juillet 2011 à 12:40
  • Pépère et Mémère ....... ça faisait bien longtemps que je n'avais pas entendu ou lu ces mots là ailleurs que dans ma famille ........ et tu as raison, rien ne vaut la cuisine des aieux.

    Posté par Cali, mercredi 20 juillet 2011 à 21:34
  • merci pour ton astuce pour faire son sucre vanillé soi même ! et merci pour ces quelques instantanés de ton enfance...

    Posté par lucie, jeudi 21 juillet 2011 à 08:58
  • Je la ferai sans doute pour donner aux enfants le goût de la cuisine de leur arrière-arrière grand mère et peut-être que cela replongera ton frère dans son enfance...

    Posté par Artichaut cerise, jeudi 21 juillet 2011 à 11:08
  • elle est magnifique cette tarte aux groseilles!

    Posté par Pupuce, jeudi 21 juillet 2011 à 11:10
  • ça donne envie, je vais l'essayer cette recette!

    Posté par celinew, jeudi 21 juillet 2011 à 12:09
  • elle est ultra tentante cette tarte!

    Posté par helene06, jeudi 21 juillet 2011 à 14:48
  • Je découvre un très beau blog... cette tarte a l'air délicieuse...
    à bientôt

    Posté par Aïda, dimanche 24 juillet 2011 à 13:54
  • oh qu'elle est belle cette tarte

    Posté par wattoote, lundi 25 juillet 2011 à 18:39
  • miammm que c'est bon

    Posté par Océane, vendredi 29 juillet 2011 à 07:12
  • Miam! elle semble délicieuse cette tarte !!

    Posté par Mlle nouille, vendredi 29 juillet 2011 à 11:36
  • La tarte aux groseilles est aussi délicieuse si tu fais une crème aux amandes à laquelle tu mélanges les baies et que tu fais cuire sur de la pâte sablée
    La douceur de l'amande est exacerbée au contact des petites baies acides, c'est moeleu et fondant en bouche et même les plus réfractères se laissent prendre à gouter

    Posté par Catherine, vendredi 29 juillet 2011 à 12:40
  • Ca a l'air délicieux

    Posté par La Fée Relookée, dimanche 31 juillet 2011 à 18:53

Poster un commentaire