Chez Lorette - La table de L

Lorette, cuisine, recettes, cours de cuisine grenoble...

mercredi 3 mai 2006

Succès au chocolat de Valrhona... et ma version maison à la rose

succ_s_maison

Je suis plutôt bec salé et lorsque je me décide à manger un dessert c'est plutôt un entremet qu'un gros gâteau pâtissier. Autant dire que pour moi, le succès n'est pas un pêché mignon !

Pourtant, lorsqu'il est bien préparé et qu'on le préfère au goûter avec une crème anglaise et une bonne tasse de thé plutôt qu'en fin d'un roboratif dîner, il peut tout de même aisément se laisser déguster...

Quand je suis revenue de ma journée chez Valrhona, nous avons à peine entamé le fameux succès avec nos amis invités pour l'occasion. Le lendemain, mon fils aîné, du haut de ses 3 ans et demi, s'est chargé de le dévorer tout entier. Et rien que pour ça, j'ai très vite eu envie d'en refaire un... avec les moyens de la maison !

PAS A PAS...

D'abord, on prépare toujours les ingrédients. Souvenez-vous, c'était ma première leçon de pâtisserie prise avec Mercotte. En l'occurence, on pèse tout et on tamise les poudres.

Avec un vrai tamis et le plat de la main,
au dessus d'un papier siliconé, chez Valrhona :
succ_s_valrhona_tamis

Avec un chinois, une cuillère à soupe,
dans un saladier directement posé sur la balance, à la maison :
succ_s_maison_tamis

Ensuite, on se lance dans la dacquoise. En montant les blancs en neige avec le sucre, d'abord. Ils ne doivent pas être trop fermes pour pouvoir être incorporer facilement aux poudres tamisées. Pour vérifier la consistance, il faut simplement avoir un bec d'oiseau au bout du fouet.

Merci Julie pour la démonstration du bec d'oiseau :
succ_s_valrhona_becdoiseau

Une fois les poudres incorporées aux blancs montés délicatement avec une maryse (en partant toujours du milieu pour remonter sur les bords - cf le 6ème commandement de Mercotte), on choisi sa technique pour dresser la dacquoise sur une plaque en silicone.

Chez Valrhona, on dresse trois plaques d'un coup
et on étale uniformément grâce à un ustensile ad hoc.
Des cercles seront découpés quand la dacquoise sera cuite.
succ_s_valrhona_dressage

ASTUCE : si on veut utiliser la même technique à la maison, on monte une grande règle sur 2 bouchons en liège et le tour est joué.

Une fois le biscuit cuit et refroidi,
on le retourne d'un coup sur une feuille de papier sulfurisé,
on pose une règle dessus et on démoule doucement :
succ_s_valrhona_d_moulage

A la maison, j'ai simplement dressé 3 cercles
sur ma plaque silicone avec une poche à douille...
et quelques coups de spatules :
succ_s_maison_dressage

On peut ensuite se pencher sur la ganache. On fait fondre le chocolat au bain-marie ou au micro-ondes en n'y ajoutant rien (surtout pas d'eau, de lait ou de crème). Par ailleurs, on fait bouillir la crème avec le miel et on y infuse ce qu'on veut si on veut aromatiser la ganache (fleurs, épices, thé...).

On procède alors comme avec une mayonnaise : verser la crème chaude sur le chocolat fondu en 3 fois et émulsionner énergiquement à la maryse. On obtient d'abord un noyau élastique et brillant puis une jolie ganache lisse. Pour cela, le mélange ne doit jamais être à une température inférieure à 35°.

Finalement, on dresse dans des cercles de 16 cm en commençant par la ganache (le gâteau sera ensuite retourné) et en alternant les couches pour finir par de la dacquoise.

Dans de jolis cercles pros
chemisés de rhodoïd chez Valrhona :
succ_s_valrhona_cercles

Dans un pauvre cercle en carton chemisé de papier alu huilé.
Bef, à la maison, c'est système D :
succ_s_maison_cercle

On fait prendre ensuite le tout au congélateur et on procède avant le service au glacage. Et ça, il paraît que c'est du travail de pro alors à moins que Mercotte ne me fournisse bientôt une méthode et une recette inratable, en attendant, je saupoudre simplement d'un petit peu de chocolat amer ou de sucre glace.

Voilà le résultat chez Valrhona.
Avec la petite feuille d'or en plus, ça le fait vraiment :
valrhona_succ_s

Succès au chocolat : recette d'origine (diam. 16 cm)

Dacquoise noisette

- 20 g de farine type 45
- 60 g de poudre de noisette
- 60 + 30 g de sucre
- 3 blancs d'oeufs (90 g)
- 20 g de noisettes torréfiées légèrement concassées

1°/ Tamiser la farine avec la poudre de noisette et 60 g de sucre.

2°/ Monter les blancs en neige et rajouter le sucre. Il faut obtenir une consistance pas trop ferme.

3°/ Incorporer le mélange tamissé et les noisettes concassées aux blancs montés.

4°/ Dresser et faire cuire à 180° entre 5 et 10 minutes. Pour savoir si c'est cuit, poser sa main sur le biscuit il ne doit pas coller mais doit rester moelleux. Découper 3 cerles de 11 cm de diamètre.

Ganache caraïbes

- 150 g de couverture Caraïbe Valrhona
- 150 g de crème
- 30 g de miel d'acacia

1°/ Faire bouillir la crème et le miel.

2°/ Faire fondre le chocolat au bain-marie. Puis réaliser la ganache en ajoutant petit à petit la crème bouillante et en émulsionnant avec la maryse.

Montage et finitions

1°/ Dans un cercle à entremet de 16 cm de diamètre chemisé de rhodoïd, mettre 1/3 de ganache (ce sera le dessus du gâteau). Recouvrir d'un cercle de dacquoise et alterner ainsi en finissant par un cercle de dacquoise. Appuyer un peu avec le plat de la main. Mettre au congélateur (pour seulement la prise ou pour le conserver jusqu'à trois mois).

2°/ Sortir le succès minimum 6 heure avant la dégustation. Retourner et démouler puis glacer. Décorer et servir à frais mais pas trop.

Succès au chocolat : ma version à la rose (diam. 16 cm)

Dacquoise rose

- 20 g de farine
- 80 g de poudre amandin (c'est un mélange noisette, amande et amandin d'abricot que l'on trouve en grandes surfaces au rayon aides pâtissières sous la marque Vahiné)
- 40 + 30 g de sucre
- 20 g de roses cristallisées réduites en poudre au mini-hachoir
- 3 blancs d'oeufs (90 g)

Procéder comme dans la recette d'origine.

Ganache chocolat

Très gourmande et ne me lançant pas dans le glacage, j'ai doublé les proportions en utilisant moitié chocolat au lait, moitié chocolat noir (je me suis trompée, oups !)

Finitions

Juste un peu de sucre glace et un pétale de rose cristallisé. Je ne sais pas si les amateurs de succès l'auraient trouvé aussi bon que la recette d'origine (c'est vrai qu'il manquait un peu le coulant du glaçage) mais l'association rose-chocolat était à la fois intéressante et discrète et le résultat était pas mal : on s'est bien régalé !

NOTE : pour la dacquoise à la rose et le décor, j'ai utilisé les jolies roses cristallisées de La maison du Père Léon.

roses_cristallis_es1

Posté par lorette à 07:00 - cakes et gateaux - Commentaires [33] - Permalien [#]

Commentaires

    Super, suyper, on s'y croirait, j'adore le mélange des 2 versions, maison et école! Tu vas devenir une grande pâtissière Lorette!

    Posté par mercotte, mercredi 3 mai 2006 à 07:41
  • Superbe....et ça a l'air si facile comme ça!!!

    Posté par laetitia, mercredi 3 mai 2006 à 07:56
  • Moi aussi j'en veux....
    Mais je voulais savoir si tu avais le même gout ......
    Bon en tout cas, félicitations...
    Bizzzzzzzzzzz
    Barbichounette

    Posté par barbichounette, mercredi 3 mai 2006 à 08:30
  • Très belle réalisation, continuez à nous émerveiller. Merci

    Posté par gillette35, mercredi 3 mai 2006 à 08:58
  • je ne peux que te féliciter, tu montres que refaire à la maison est facile même si tu n'as pas les mêmes ustensiles, et comme dit Mercotte une grande pâtissière est née.

    Posté par AnneE, mercredi 3 mai 2006 à 08:59
  • Les deux réalisations sont magnifiques. Tu mérites ton diplôme! Félicitations!

    Posté par menus propos, mercredi 3 mai 2006 à 09:22
  • Merci pour cette leçon en images!!! et bravo car c'ets très joli, et ça a l'air très bon!

    Posté par Auré, mercredi 3 mai 2006 à 09:40
  • merci de nous donner les astuces, je retiens la règle sur les bouchons, et félicitations pour ta réalisation!

    Posté par Choupette, mercredi 3 mai 2006 à 09:46
  • C'est génial on s'y croirait... Merci Lorette pour ce super descriptif... (et merci pour le système D)

    Posté par Débo, mercredi 3 mai 2006 à 10:01
  • mmmmmm ! superbes ces gateaux ! Ton petit reportage sur ta journée chocolat est génial, on a un peu l'impression d'y etre et en plus ça donne envie d'y aller!

    Posté par Adèle, mercredi 3 mai 2006 à 11:18
  • Superbe ! j'ai faim...

    Posté par dinarzade, mercredi 3 mai 2006 à 11:27
  • Bravo pour la démonstration, il est superbe ce gateau !

    Posté par MarieT, mercredi 3 mai 2006 à 12:14
  • Dis donc, pour un bec salé, tu taquines la pâtisserie, toi !

    Posté par Anaik, mercredi 3 mai 2006 à 12:34
  • bravo ! c'est très très beau !

    Posté par Papilles&Pupille, mercredi 3 mai 2006 à 12:52
  • Miammm, c'est super interessant,
    je pense l'essayer bientôt, il ne me reste plus qu'à choisir à la rose où tradition ....

    Posté par Manue, mercredi 3 mai 2006 à 13:18
  • J'adore les recettes pas à pas, surtout quand c'est un beau gâteau ! Merci pour toutes tes astuces aussi!

    Posté par Scherneel, mercredi 3 mai 2006 à 13:35
  • Très très beau reportage: le parallèle pro/amateur montre bien que quand on veut bien faire, on n'a pas beoin d'ustensiles perfectionnés et horriblement chers (j'adore ton cercle!!): c'est ce que je me tue à répéter sur mon blog ou autres forums, mais la prochaine fois, je renvoie direct à ton article qui en donne tellement mieux la preuve!! Merci!

    Posté par avital, mercredi 3 mai 2006 à 13:39
  • waouwwww C'est super beau !! bravo

    Posté par salwa, mercredi 3 mai 2006 à 13:52
  • il est magnifique ton succès Lorette ! Et effectivement, ce gateau a bien plu à ma Choupinette !!

    Posté par lagon, mercredi 3 mai 2006 à 14:29
  • C'est magnifique. Il est tellement beau qu'on oserait à peine y toucher... mais l'appétit est plus fort!

    Posté par Clairechen, mercredi 3 mai 2006 à 15:38
  • MIAM! c'est juste magnifique !

    Posté par Milie, mercredi 3 mai 2006 à 16:42
  • MAGNIiiiiiFIQUE !!!!!

    Posté par perrine9, mercredi 3 mai 2006 à 17:26
  • Le tien est très beau, j'aime la petite touche "fait maison", bravo!

    Posté par Viktoria, mercredi 3 mai 2006 à 18:19
  • Génial !!! Un cours en direct pour un résultat magnifique! Toutes mes félicitations !

    Posté par Alicia, mercredi 3 mai 2006 à 20:50
  • Waouww, again, la premiere et dernière fois ou j'ai essayé, mon gâteau ne ressemblait pas vraiment à cette merveille. Félicitation encore, je vais faire une autre essai avec ta recette. Ne pas me décourager!

    Posté par helene, mercredi 3 mai 2006 à 21:28
  • Ben dis donc... ça avec juste un rouleau de PQ découpé er du papier alu... chapeau bas Madame Lorette !

    Posté par Framboise, mercredi 3 mai 2006 à 23:30
  • Très jolie ton gâteau, très bien réussit. Merci pour cette leçon de cuisine...

    Posté par Emilie, jeudi 4 mai 2006 à 07:36
  • Ben je crois que ton succès est un succès ! LOL

    Je croquerait bien dedans moi !

    Posté par Michael, jeudi 4 mai 2006 à 09:57
  • C'est trop tout!

    Tarzile

    Posté par Tarzile, vendredi 5 mai 2006 à 04:05
  • Magnifique, tu vas passer pro!!!

    Posté par sylvieaa, vendredi 5 mai 2006 à 09:50
  • un seul mot: BRAVO.....

    Posté par bonbon rose 07, samedi 6 mai 2006 à 18:13
  • thanks

    thanks

    Posté par louboutin boots, lundi 17 mai 2010 à 08:40
  • j'essaye ce week end!!!! c'est décidé

    Posté par couramiotte, vendredi 16 février 2007 à 08:10

Poster un commentaire