Chez Lorette - La table de L

Lorette, cuisine, recettes, cours de cuisine grenoble...

samedi 16 juin 2007

Pâtes au pain : recette inavouable

chapelure_allarabiatta_rs

Lorsque Anaïk a lancé son concours de recettes inavouables, je me suis creusée la tête en vain. Non que je me nourrisse uniquement d'aliments sains et de petits plats fait maison de bout en bout mais je ne voyais pas de produits industriels que je déguste avec seulement peu de préparation. En général, je déguste les produits industriels à même l'emballage(genre la cuillère de nutella directe dans la bouche ou la sardine à l'huile dans sa boîte) et mon habitude inavouable ne relève pas vraiment d'une recette mais plutôt d'un procédé : tremper mes BN au chocolat dans du sirop de menthe et me délecter sans culpabilité de ce délice tout à fait personnel.

Pourtant, j'ai bien dans ma mémoire gustative une recette inavouable et délicieuse. Preuve en est qu'elle se transmet de génération en génération dans ma famille, contre l'avis des docteurs Cohen et autre diététiciens surmédiatisés. Même mon homme, qui n'a généralement pas de grands principes diététiques (il trempe ses petits beurre dans son Coca et assure avoir préparé une salade lorsqu'il vide une boite de maïs et renverse une boîte de thon dessus), s'est exclamé "quoi, des pâtes avec du pain ?!? Mais c'est une hérésie !!!" la première fois que je lui ai préparé ce plat. Depuis, je crois qu'il y a pris goût et l'association pâtes-pain ne choque plus personne à la maison.

Habituellement, la recette est plus que simple puisque je fais simplement cuire des nouilles (pâtes plates) et y ajoute des petits croûtons bien gras préparés avec 1/4 de baguette coupé en cubes et revenu dans une bonne dose d'huile. Avant de déguster, je fais revenir le tout ensemble dans un peu de beurre (qui a dit que le confit était gras ?).

Ce soir, j'ai à peine sophistiqué la recette en réalisant une chapelure parfumée version costaude et frite en m'inspirant à la fois du livre du beau Gontran Cherrier (même pas peur, mon homme ne lit pas mon blog...) et des pâtes all'arrabiata de Pascale (son livre est vraiment une mine d'idées pour le quotidien).

Chapelure All'arrabiata frite

- 1/4 de baguette rassis
- 2 gousses d'ail écrasées
- 1 cs de concassée de tomates séchées *
- qs piment de cayenne
- sel, poivre
- 3 cs d'huile (ou plus ;-))

1°/ Couper la baguette en tranches puis en cubes. Étaler sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé et enfourner une quinzaine de minutes à 150°. Laisser refroidir.

2°/ Mixer les cubes de pain sec (je l'ai fait dans mon blender) pour obtenir une fine chapelure. Ajouter les autres ingrédients (sauf l'huile) et mélanger.

3°/ Faire chauffer l'huile dans une poêle anti-adhésive et y faire frire la chapelure. Réserver jusqu'à utilisation.

* NOTE INGRÉDIENT : j'utilise de la concassée de tomates séchées que je trouve en bocal au rayon épicerie chez Picard mais on peut également la faire soi-même en mixant simplement quelques tomates séchées.

VARIANTES : bien sûr, on peut appliquer ce même principe de chapelure et y ajouter herbes, zestes de citron, parmesan... selon les goûts et les envies.

VERDICT : cette chapelure était vraiment excellente. Je l'imagine bien saupoudrée sur une salade verte, un parmentier de cabillaud ou un gratin de haricots verts. En revanche, j'ai trouvé que le mélange avec les pâtes était un peu sec. Je reviens donc à ma recette d'origine et à mes croûtons croustillants qui réveillent des nouilles un peu molles (celles de ma grand-mère sont toujours trop cuites et c'est comme ça que je les aime dans cette recette).

pennes_allarabiata_rs

Posté par lorette à 07:00 - pastas, riz & co - Commentaires [26] - Permalien [#]

Commentaires

    mais c bien sur

    Bonjour Lorette et bravo pour ce blog qui fait fretiller les papilles!
    En Espagne on appelle cela les migas (miettes de pain) mais celles ci se cuisinent avec des poivrons rouges, de ail, des lardons du boudin noir et de la langanisse, il ya aussi une variante avec du poisson... Un vrai régal qui se transmet de generation en géneration.
    Je vais essayer ta recette qui m'interpelle !
    Bonne continaution

    Posté par ylang, mercredi 24 septembre 2008 à 16:13
  • Pâtes aux croutons frits émiettés

    Ma grand mère faisait cette recette, ma mère aussi. Toutes deux originaires de Lorraine, avec aussi une souche alsacienne; Est ce là qu'il faut chercher l'origine de cette recette? Enfant, j'adorais.

    Posté par Est France, lundi 22 décembre 2008 à 20:44
  • Et voilà, entre ma recette de miettes sucrées d'hier et ta recette de miettes salées d'aujourd'hui, la blogosphère n'a plus qu'à s'acheter un bon ramasse-miettes Mais moi, le pain dans les pâtes, ça ne me choque pas plus que ça, finalement c'est la recette idéale la veille d'un marathon (du genre faire 300 macarons, ça c'est du marathon !).

    Posté par Clea, samedi 16 juin 2007 à 07:36
  • Oui Cléa a raison 300 macarons, c'est un sacré marathon et tu l'as fait donc pftt des pâtes et du pain pourquoi pas!
    Anne

    Posté par Chambiers, samedi 16 juin 2007 à 08:53
  • Ce n'est pas si hérétique si on pense à la chapelure sur un gratin de pâtes ! Je suis sûre que ce croustillant (aillé !) sur les pâtes ce doit être délicieux ! Et tu me donnes des idées comme souvent !

    Posté par Tiuscha, samedi 16 juin 2007 à 09:12
  • Une recette sympa et pas vraiment bizarre... La chapelure s'utilise aussi dans certains plats de pâte suisses.

    Posté par Rosa, samedi 16 juin 2007 à 09:18
  • Dans la série trucs bizarres, je mange mes pâtes avec du beurre de cacahuètes et c'est TROP bon !
    Je retiens cette chapelure salée et croustillante pour une salade ou un gratin !

    Posté par Requia, samedi 16 juin 2007 à 10:09
  • Hihi sympa j'aime bien !

    Posté par Flo, samedi 16 juin 2007 à 10:40
  • Ah moi je connais ça, avec des spaghettis, je tiens cela de ma nonna! Un délice!

    Posté par Lauriana, samedi 16 juin 2007 à 10:53
  • ah je découvre une chose aujourd'hui, super sympa.
    Merci

    Posté par Minouchkah, samedi 16 juin 2007 à 11:03
  • Sympa comme tout cette "sauce"...je la verrais bien avec des haricots verts aussi

    Posté par mayacook, dimanche 17 juin 2007 à 13:38
  • ça ne me choque pas car en Basilicate ou dans les Pouilles on ajoute de la chapelure dans beaucoup de recettes de pâtes et c'est bon !

    Posté par Virka, dimanche 17 juin 2007 à 17:40
  • Je suis très fan !

    Posté par Anaik, lundi 18 juin 2007 à 09:01
  • Super originale ta recette et moi non plus, cela ne me choque pas,au contraire.
    Bonne journée à toi.

    Posté par pascale, lundi 18 juin 2007 à 10:08
  • Mon arrière grand mère faisait des coquillettes à la mie de pain revenue façon croutons (bien gras). Un délice!

    Posté par Kywana, lundi 18 juin 2007 à 12:15
  • J'adore les commentaires qui disent que ça ne les choque pas, moi je rejoindrais ton homme, des pâtes et du pain, je ne peux pas m'empêcher de me dire que ça doit être sacrément lourd. Mais je pense que j'adorerais ça...

    Posté par Karine, lundi 18 juin 2007 à 20:40
  • Ah oué! j'adore!

    Posté par ChrisTambouille, mardi 19 juin 2007 à 10:43
  • Super sympa cette recette !!! Miam Miam
    http://lacuisinedebabeth.blogspot.com/

    Posté par Babeth, mardi 19 juin 2007 à 12:38
  • Pas si invaouable que cela, j'ai une amie italienne qui met souvent un peu de chapelure sur ces pates...Et aux Etats-Unis, elle recouvre le dessus de leur Mac & Cheese donc c'est bon!

    Posté par Lolotte, jeudi 21 juin 2007 à 18:47
  • ça se fait en effet très souvent en Italie, tu vois d'une certaine façon, tes goûts inavouables rejoingnent des goûts italiens très avouables!!!

    Posté par peggy, jeudi 21 juin 2007 à 20:00
  • moi ça me va comme plat, j'ai d'ailleurs testé la version croutons...

    Posté par Stanislas, jeudi 21 juin 2007 à 22:52
  • J'aime beaucoup cette idée et cette chapelure me semble parfaite pour accompagner des pâtes. Je retiens l'idée.
    Chrys

    Posté par Chrystel, vendredi 22 juin 2007 à 12:02
  • moi je mélange mes restes de pâtes avec de la pâte à crèpes: pas très light aussi !

    Posté par valerie, vendredi 22 juin 2007 à 15:00
  • souvenir d'enfance

    Bonjour,

    Au hasard de mon surf dominical je tombe sur votre recette de pâtes au pain... un délice évident qui me rappelle avec bonheur la recette de pâtes sucrées aux noix de ma grand-mère. Laquelle est la moins avouable ? Elle se valent sans aucun doute et sont délicieuses toutes les deux, c'est certain.

    Lidette

    Posté par Lidette, dimanche 24 juin 2007 à 13:56
  • Mon arrière grandmère ( et oui!) originaire de la région du forêt noire faisait souvent les spätzle au pain, comme tu l'as fait! J'ai adoré et complètement oublié, merci!

    Posté par Bolli, lundi 25 juin 2007 à 18:03
  • lol je pense que cette recette (ta traditionnelle!) va ravir ma maman qui mange au moins une demie baguette avec son plat de pâtes sans compter la quantité de beurre...

    Posté par mimosa, jeudi 5 juillet 2007 à 14:01

Poster un commentaire