Chez Lorette - La table de L

Lorette, cuisine, recettes, cours de cuisine grenoble...

mercredi 15 octobre 2008

Eurêka !!! J'ai découvert... les palmiers en pâte feuilletée

palmito_rs

Vous allez peut-être rire et vous moquer mais les palmitos comme chez le boulanger sont pour moi une découverte. Si je maîtrise la pâte feuilletée depuis déjà quelques années (je vous donnerai d'ailleurs tous mes petits trucs et astuces pour la réussir dans quelques semaines en atelier et sur ce blog), je galérais jusqu'à maintenant pour confectionner quelques palmiers apéritifs en roulant la pâte, la congelant pour la durcir, la coupant...

Jusqu'à la semaine dernière ! Au gré d'une charmante conversation et dégustation de chocolats fruités avec une copine récemment devenue artisan chocolatier (je vous en reparlerai également bientôt), j'ai compris le secret du palmito : le tour double ! Comme quoi, il y a des choses qui ne s'inventent pas et quand on est du métier, qu'on a un CAP de pâtisserie et tout et tout, ça aide quand même pas mal !

Cette fois, ne niez pas, vous souriez car :
- soit vous en êtes (du métier) et vous vous dîtes que décidément, les bloggueuses culinaires en règle général (et moi en particulier) se la pètent grave alors qu'elles ne connaissent même pas les bases (clin d'oeil à un commentaire légèrement désobligeant reçu à l'occasion de la diffusion d'UDPP) ;
- soit vous ne faîtes pas la pâte feuilletée vous-même et vous vous demandez bien ce que veut dire "tour double" et vous ne lisez donc même pas ces lignes car vous avez cessé votre lecture dés que mon charabia devenait trop "technique";
- soit, 3ème possiblité mais peut-être pas la dernière, vous êtes vous même blogggueuse, vous avez vous aussi découvert la pâte feuilletée récemment mais vous avez une longueur d'avance sur moi puisque vous aviez alors directement compris comment confectionner des palmitos.

Bref, je suis peut-être la dernière des imbéciles mais c'est pas grave, je vais maintenant pouvoir régaler mon petit monde qui adore les palmitos.

Et au cas où (ne sait-on jamais) vous ne connaîtriez pas vous-même le procédé, le voici quand même... Avec quelques photos en prime pour ceux qui me réclament désespérément du pas à pas.

Palmiers en pâte feuilletée

- 1 pâton de pâte feuilletée (maison ou industrielle selon...)
- sucre

1°/ Etaler la pâte feuilletée en forme de rectangle (environ 10 cm sur 30 cm). Saupoudrer de sucre. Replier les deux bords vers le centre puis plier en deux.

palmito_1_rs palmito_2_rs

2°/ Couper le pliage ainsi obtenu dans sa largeur en portions de 1/2 cm d'épaisseur. Rouler dans du sucre.

palmito_3_rs palmito_4_rs

3°/ Disposer les palmiers sur des plaques recouvertes de papier sulfurisé en les espaçant (ils vont se déployer à la cuisson). Enfourner une vingtaine de minutes à 180°. laisser refroidir sur une grille. Bon goûter !

palmito_5_rs palmito_6_rs

Posté par lorette à 14:45 - cakes et gateaux - Commentaires [30] - Permalien [#]

Commentaires

    à essayer!

    Posté par le capitaine, mercredi 15 octobre 2008 à 15:30
  • Et hop, pareil en salé, en badigeonnant la pâte de pesto avant de la "tourdoubler"

    Posté par funambuline, mercredi 15 octobre 2008 à 16:04
  • moi j'avoue j'avais pas eu l'idée du tour double!
    En tt cas ils sont magnifiques tes palmiers!

    Posté par dey, mercredi 15 octobre 2008 à 16:09
  • M'enfin, le tour double tu le fais bien toi non? il me semble que tu l'avais fait à la maison, certes pas pour les palmiers fourrés car c'était toi l'instigatrice de l'usage des tombées !!!

    Posté par mercotte, mercredi 15 octobre 2008 à 16:12
  • Ca m'a l'air d'être un vrai régal ! )

    Posté par Sylvie, mercredi 15 octobre 2008 à 17:03
  • Beinh oui Mercotte que je faisais le tour double mais je ne l’utilisais même pas pour les feuilletés. Dingues, non ?

    Posté par lorette, mercredi 15 octobre 2008 à 18:06
  • Je le faisais sans le savoir ce que c'était, c'est fou ça ! J'avais juste remarqué que les tranchettes marchaient mieux à la cuisson que les impeccables rouleaux, alors j'avais fait ma flemasse, comme quoi..

    Posté par Ester, mercredi 15 octobre 2008 à 18:28
  • bon, j'ai tout lu, promis... je ne suis pas sûre d'avoir tout compris, mais je vais essayer d'en faire...
    à bientôt
    gingembre

    Posté par gingembre, mercredi 15 octobre 2008 à 19:09
  • J'adore ça et je suis époustoufflée par les tiens qui sont vraiment splendides

    Posté par PHILO, mercredi 15 octobre 2008 à 21:45
  • ça alors

    en fait j'ai toujours fait avec le tour double et en mettant du sucre entre/dans les tours. Si j'avais su, je t'aurais dit ma teknik il y a longtemps ))) hihihi biz Tal

    Posté par Tal, mercredi 15 octobre 2008 à 22:51
  • C bô!

    Jolis tes palmiers en coeur! Je croquerais bien dedans, moi! Bises!

    Posté par Missrimel, mercredi 15 octobre 2008 à 23:22
  • la novice

    bonjour
    moi je suis novice en la matière et pas blogueuse du tout seulement lectrice accidue de blog de cuisine et ne vous inquiètez pas j'ai pas stoppé ma lecture dés l'apparition de termes techniques et j'adore les blogs de cuisine cela me donne pas mal d'idées et d'ailleurs j'essaierai les palmitos en faisant la pate maison et je vous dirai ce que cela a donné si ça vous interresse en tout cas heureuse d'avoir découvert votre blog grace à l'émission.bye

    Posté par peg19714, mercredi 15 octobre 2008 à 23:31
  • J'ai une tendresse toute particulière pour les palmitos. C'est à peu près le seul gâteau industriel que ma maman consentait à acheter, probablement parcequ'elle aussi les aimait mais qu'elle ne savait pas les faire. Les tiens sont vraiment superbes!

    Posté par Valentine, jeudi 16 octobre 2008 à 09:19
  • j'adore j'aurais bien gouter avec un bon petit café en ta compagnie

    Posté par babychocolate, jeudi 16 octobre 2008 à 10:10
  • Mortel...

    Je vais m'y lancer dés ce soir.... voici un de mes petits plaisirs préféré...Merci pour ce coffre fort aux trésors que tu nous offre.
    Une fan de cuisine qui se lance....

    Posté par valounette, jeudi 16 octobre 2008 à 11:47
  • Ah oui ça c'est mortel : généralement c'est comme ça que j'utilise mes chutes de pâtes feuilletée... pour le plus grand plaisir des petits et (surtout) des grands !!! (je les fais en tout petit pour la boite à goûter des enfants : hyper pratique )

    Posté par Fred, jeudi 16 octobre 2008 à 14:58
  • Je ne fais pas la pate feuilletée moi meme mais je connaissais la méthode des palmitos!

    Posté par *Choco*, jeudi 16 octobre 2008 à 15:23
  • Ces jolis palmiers me rappellent ceux que je mangeai dans la pâtisserie de mon père !!!!
    A bientôt

    Posté par Sandrine, jeudi 16 octobre 2008 à 21:44
  • 4eme possibilité :

    - Etre UN blogger... lol...

    Posté par J_M_, jeudi 16 octobre 2008 à 23:59
  • Bonjour les palmiers j adore !je vais les faire maintenant ( pour la 1 ere fois )pour le déssert de ce midi avec un petit café
    j ai vu ton blog sur le site de Laetitia dans ma petite cuisine
    bonne journée
    Edith

    Posté par edith62, vendredi 17 octobre 2008 à 09:14
  • Merci !

    Jolis tes palmitos et merci pour ce pas à pas désespérément réclamé !
    Franchement, ça m'aide !

    Posté par Atika, vendredi 17 octobre 2008 à 09:38
  • La magie de la pâte feuilletée s'opère !

    Posté par AUDREY.KITCHEN, vendredi 17 octobre 2008 à 09:53
  • ça fait bien longtemps que je n'en ai pas dégusté, c'est vrai que c'est un délice, beau retour dans le passé !

    Posté par senga50, vendredi 17 octobre 2008 à 11:29
  • Toute mon enfance !

    Merci pour ces explications, car moi aussi je suis une imbécile !
    Je vais pouvoir m'atteler à la tache et essayer de réaliser mes propres palmitos : biscuit préféré de mon enfance!

    Posté par Morgane, vendredi 17 octobre 2008 à 16:10
  • Merci Lorette!!!! je croquerai volontiers dans un de tes palmitos!!!

    Posté par Lolo B..., samedi 18 octobre 2008 à 20:53
  • Coucou,$*Je le savais hi!hi! non je l'ai découvert dans l'émission Un dîner presque parfait quand une candidate a réaliser des palmiers au basilic en apéro miam je les aient parfaitement réussi avec de la pâte industrielle, je voulais trop essayer pas le temps de préparer ma pâte moi même!!!
    C'est un jeu d'enfant maintenant !!!
    Merci pour tes précieux conseils.
    Clochette

    Posté par clochette, dimanche 19 octobre 2008 à 14:02
  • decouverte

    bonjour
    sympa ce blog et de bonnes recetes qui font envie je vais tester gateaux sans oeufs et palmiers
    a bientot

    Posté par juluauem, dimanche 19 octobre 2008 à 17:16
  • Le ton de ton blog est super sympa ...et tes conseils aussi !
    Je voulais faire des friands demain ...ben j'ai comme l'impression que la pâte va se transformer en palmito!!!!!!

    Posté par la tortue, lundi 20 octobre 2008 à 22:05
  • trop fan de ta cuisine

    salut lorette, d'abord merci a toi car meme si comme toi je cuisine tout le temps et depuis longtemps ( je n'ai que 23ans..) j'avoue que j'ai experimenté pas mal de tes recettes..qui ont bien plus. bref tout ca pour dire que le systeme du palmito je connaissais deja mais que je les prefere largement salé, de ce fait j'etale sur la pate un melange typique de chez moi ( du panga , c'est un poisson , avec de la coriandre, du sesame, et une pointe de piment, ca m'arrive d'y rajouter de la pomme canelle ( c'est fruit asiatique tres fin ).. je mixe le tout;; et mes invit"s sont en general tres content.. voila petite variante si tu veux l'experimenter.. bizzzz

    Posté par bol de riz, samedi 22 novembre 2008 à 16:43
  • palmiers

    je fais des palmiers salés mais plus simplement , pour obtenir la forme palmier je roule ma pâte feuilletée (du commerce)jusqu'à la moitié et je roule l'autre moitié de manière à ce que les 2 moitiés se rejoignent ; je mets au congélateur un moment celà facilite le découpage des tranches ; ai je été bien claire dans mes explications ?

    Posté par domi, samedi 29 novembre 2008 à 19:39

Poster un commentaire