Chez Lorette - La table de L

Lorette, cuisine, recettes, cours de cuisine grenoble...

lundi 25 septembre 2006

Poires au Lillet blanc et au gingembre, sorbet au Lillet rouge et aveux photographiques

poires_lillet_2
Vaisselle : Studio Nova

Il y a quelques jours, Ségolène a publié un billet très instructif sur le phénomène de mode qu'est devenue la cuisine. Cela a donné lieu à de nombreuses réactions à propos des blogs et de notre propension à vouloir embellir nos assiettes pour faire de jolies photos. Ou même à renoncer à publier certains plats pas très photogéniques.

Effectivement, aux tout débuts de mon blog, je me souviens avoir contacté Pascale pour lui dire que j'adorais ses photos et lui demander quelques conseils. Au début de l'année 2006, parmi mes bonnes résolutions figurait celle de mieux travailler mes photos de cuisine. Parce que je trouve que la photo d'un met donne envie d'y goûter ou pas (je suis très visuelle) et je suis la première à dénigrer les livres de cuisine sans photo ou à choisir une recette dans un magazine parce que je trouve la photo jolie... Quitte à être déçue par la réalisation du plat. Me voilà en train de pester après les magazines et les stylistes culinaires... Et de tomber dans les mêmes travers dans mon blog.

Mais est-ce vraiment manquer de sincérité que de vouloir embellir un plat que l'on a mis du temps à mettre au point et que l'on trouve vraiment joli ou/et vraiment bon ? Pour ma part, je ne publie plus mes ratés puisque je ne leur trouve finalement que peu d'intérêt. En revanche, il m'arrive d'avoir à redire après mes plats publiés, je l'écris et j'essaie de dire également ce qui pourrait être amélioré... Même si la photo est très jolie.

A l'inverse, il est vrai que je renonce parfois à publier une recette parce que j'ai oublié de prendre une photo ou qu'il est trop tard pour la prendre (comment prendre une photo à la lumière du jour quand on cuisine pour l'essentiel en soirée ?) ou encore parce que la photo est vraiment ratée. Mais si le plat est vraiment bon et mérite à mon goût d'être publié, j'essaie de trouver une solution comme de prendre en photo les ingrédients de la recette plutôt que la réalisation finie ou de refaire la recette ultérieurement pour prendre une plus jolie photo.

C'est le cas de cette poire pochée et ce sorbet inspirés d'une recette de Saveurs et réalisée à la suite de mon séjour à Arcachon. La première fois, j'ai suivi la recette mot pour mot et mon sorbet n'a jamais pris : c'était en partie raté et totalement inesthétique. La deuxième fois, j'ai modifié quelques points et réussi mon dessert mais oublié de prendre une photo. Flute ! Du coup, j'ai conservé le jus (plus de Lillet en stock) pour y pocher rapidement deux poires et il me restait suffisamment de sorbet pour retenter une photo le lendemain. L'aventure pour l'aventure, j'avais envie de chiader ma photo. Résultat : ce que vous voyez n'est pas la table sur laquelle j'ai mangé, les verres ne contiennent pas ce que vous croyez (un muscat à la place du Lillet blanc et un petit reste de Lillet rouge dilué).

Le jeu n'en valait-il pas la chandelle ? J'avais très envie de partager ce dessert à table comme au travers de ce blog. Reste que si les commentaires des autres bloggueurs se font de plus en plus gentils, certains de mes amis commencent à me reprocher une cuisine trop complexe en saveurs et surtout pas facile à reproduire. Quand on sait que j'ai débuté ce blog pour partager mes petites recettes fétiches avec mes amis, n'est-ce pas paradoxal ? Peut-être... Mais la blogosphère et l'émulation qui y règne (pour ne pas dire compétition parfois) m'a également beaucoup apporté en termes de progrès techniques que je n'aurais pas fait autrement mais aussi de rencontres et de rapports humains.

Alors le monde des blogs de cuisine n'est pas parfait... Comme tous ! Néanmoins, perdue dans la masse de plusieurs centaines d'URL spécialisées, j'espère encore régaler les papilles et pupilles (pour reprendre l'en-tête d'Anne) de certains d'entre vous... Sans honte aucune !

Poires au Lillet blanc et au gingembre (4 pers.)

- 4 poires William
- 25 cl de Lillet blanc
- 50 g de miel d'acacia
- 5 g de gingembre frais coupé en petits dés

1°/ Eplucher les poires sans retirer les queues. Couper la base si nécessaire pour leur permettre de tenir droites sur une assiette.

2°/ Mettre le Lillet, le miel et le gingembre à bouillir dans une petite casserole. Baisser le feu et y plonger les poires une dizaine de minutes en les retournant délicatement de temps en temps. Laisser refroidir.

3°/ Placer les poires dans leur jus recouvertes d'un film plastique au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.

Sorbet au Lillet rouge

- 30 cl de Lillet rouge
- 10 cl d'eau
- 45 g de miel
- 45 g de sucre

Faire bouillir le Lillet 5 minutes (pour que l'alcool s'évapore au moins en partie. Sinon, le sorbet ne prend pas). Hors du feu, ajouter les autres ingrédients et laisser refroidir. Faire prendre en sorbetière.

MA NOTE : 5/5. Une fois un peu remanié, j'ai trouvé ce dessert excellent et très frais. Très apprécié après un gros repas.

NOTE INGREDIENT : pour ceux qui ne connaîtrait pas le Lillet, c'est un apéritif à servir bien frais, mélange de vin et de liqueurs de fruits. Pour ma part, je lui trouve une petite amertume qui me plaît beaucoup. Une préférence personnelle pour le blanc.

Lillet

NB : Merci le concours Fraîch'attitude pour la sorbetière rose grâce à laquelle j'ai réalisé ce sorbet assorti ;-))

sorbetiere_magimix

imprim__logo poires_lillet

Posté par lorette à 13:30 - desserts et entremets - Commentaires [21] - Permalien [#]

Commentaires

    Des recettes avec du Lillet, voilà qui attire l'oeil de la bordelaise que je suis, même si je dois l'avouer, cet apéritif régional à un goût un peu "touristique". Ton analyse de la blogosphère culinaire est très juste et je prend beaucoup de plaisir à voir évoluer certains blogs comme le tien, et suis plutôt heureuse d'acheter le livre de P.Weeks ou bientôt "une souris ds le potage", d'entendre la voix de certain(e)s dans le buffet de J. Andrieu ou un article dans la presse régionale.

    Posté par Romarin, lundi 25 septembre 2006 à 13:54
  • j'aime beaucoup le lillet que j'ai découvert l'année dernière lors de mes vacances à Arcachon!

    Posté par auré, lundi 25 septembre 2006 à 14:16
  • ta photo est digne d'un magazine et même plus ! ton article reflète avec sincérité ce que nous ressentons toutes avec nos blogs, on se fait plaisir et on progresse, donc ce n'est que du positif ! bravo Lorette pour tes progrès exceptionnels ! Et puis aussi on essaie de démystifier des recettes qui pourraient paraître difficiles aux non initiés mais bon, une fois qu'on commence ce n'est finalement pas la mer à boire !

    Posté par mercotte, lundi 25 septembre 2006 à 15:17
  • Je vais aller demander les papiers officiels, pour l'adoption.

    Posté par Anaik, lundi 25 septembre 2006 à 15:33
  • Ta photo est très jolie et moi aussi, j'adore ton blog !
    Tu résumes très bien ce que je ressens depuis que j'ai ouvert le mien : le plaisir de progresser, l'envie de mettre en valeur ses plats (du plus simple au plus perfectionné), l'émulation aussi qui y règne, surtout quand elle amène des nouveautés réussies dans nos assiettes.

    Posté par Karine, lundi 25 septembre 2006 à 15:53
  • Merci pour cette passion que tu nous fais partagée. A la maison aussi j'essaie de mettre en valeur ce que je prépare. je ne sers jamais dans la casserole. J'adore cuisiner et quel plaisir de voir les yeux rejouis de mes convives (famille ou amis) lorsque j'apporte le plat sur la table.
    je ne connaissais pas ce vin,un de mes fils est en stage à Bordeaux je vais lui demander de nous en rapporter.
    Superbe photo!... merci

    Posté par Anne des, lundi 25 septembre 2006 à 18:16
  • Je suis comme toi Lorette on devient exigeante avec le look du blog des photos alors que d'energie pour trouver inventer une recette la confectionner et puis au moment de la photo beurk.........un truc pas super c'est dur la vie de bloggeuse culinaire parfois....bises

    Posté par veronica, lundi 25 septembre 2006 à 18:44
  • C'est vrai que le visuel est très important pour moi aussi! une assiette se déguste avec les yeux avant d'être savourée! lors du dernier post de Mercotte, j'ai flashé sur sa recette, alors que je ne l'avais pas repéré dans le Thuriès!...tout simplement parce que sa photo était plus flatteuse que celle du magazine!
    Ta photo est également superbe....mais j'ai un peu honte, je n'apprécie pas le Lillet, alors que je suis de Bordeaux!

    Posté par chantal33, lundi 25 septembre 2006 à 19:41
  • Bienvenue au club! Je suis tout à fait d'accord avec toi. Il y a des moments où l'on se pose de drôles de questions par rapport à notre blog, à la compétition, à la reconnaissance... mais quelle stimulation!
    Ch'uis comme toi, je choisis les livres de cuisine quand ils ont des photos (sans je prends pas). J'ai même toutes les fiches-cuisine Elle : une photo, une recette.
    As-tu reçu mon mail suite à ton commentaire : vues de mes fenêtres ? Je t'y disais de venir me rendre visite.

    Posté par menus propos, lundi 25 septembre 2006 à 21:23
  • Superbe recette et ta photo aussi !

    Posté par Adèle, lundi 25 septembre 2006 à 22:07
  • Quoi tu n'as pas acheté le petit livre rose de Pascale? tu m'étonnes!

    Très bien ton article, et le principal c'est de se faire plaisir. A chacun son truc, certains les photos, d'autres les plats, et on trouvera ce qu'on veut quelque part dans la blogospère (qui continue de grandir d'ailleurs!).

    Posté par texmex, lundi 25 septembre 2006 à 22:19
  • Jolie photo! Avec des techniques de pro en plus.La photo n'est malheureusement pas mon fort (je n'ai un appareil que depuis cet été) mais comme tu le dis si bien nous puisons l'inspiration entre nous et autour de nous et je profite de ton expérience pour progresser aussi. Vive le partage.

    Posté par Maxime, mardi 26 septembre 2006 à 09:14
  • c'est un superbe billet, sincère, vrai!!!!

    Posté par InèsParis, mardi 26 septembre 2006 à 11:19
  • Ma belle soeur aime beaucoup le Lillet et c'est son anniversaire dimanche, merci pour cette bonne idée!

    Tu as enfin reçu ton magimix, moi aussi!
    Ces machines sont géniales

    J'ai beaucoup aimé te lire, concernant la photographie des blogs culinaires, c'est vrai que ça représente beaucoup de travail au final.
    Mais ça en vaut la peine!

    Posté par sooishi, mardi 26 septembre 2006 à 12:50
  • ça me rappelle un commentaire d'un journaliste culinaire sur la recette de soupe aux champignons qu'il venait d'expliquer. Il disait "Grey but good!"

    Posté par Fabienne, mardi 26 septembre 2006 à 13:16
  • Oui Lorette je suis d'accord avec la plupart de tes lecteurs, ce billet est sincère, et la preuve en est l'évolution de ton Blog...

    Nous sommes nombreux a chercher a séduire nos lecteurs par des recettes originales, agrémentées de photos les plus esthétiques possible... Est ce mal ? Non je ne crois pas, du moment que nous continuons d'aimer ce que nous préparons et ce que nous mangeons, autant le présenter aux autres en ayant fait de notre mieux...

    Félicitations pour cette recette et pour cette magnifique Photo...

    Bisous Lorette

    Posté par Clochette, mardi 26 septembre 2006 à 21:50
  • Le Lillet ! je le connais depuis plus de 25 ans ! j'ai travaillé avec un des fils (ou frère) Lillet alors ...

    Je ne sais pas si j'ai fondamentalement changé ma façon de prendre mes photos.
    J'ai commencé mon blog car cela alliait plusieurs facettes de ma personnalité : le goût de la photographie, la manie de raconter mes aventures culinaires (et autres mais on va se cantonner ici)
    J'ai surement évoluer dans la prise de mes photos, mais j'avais déjà évoluée bien avant mon blog. c'est, je pense naturel et logique avec le temps qui passe.

    Tu parles de "compétition" dans la blogosphère. Elle n'existe que si on le veut bien. Je n'en vois pas personnellement l'intérêt, aussi je ne me sens pas "en compétition" avec les autres et je continue mon chemin sans chercher à faire comme, plus, mieux ... que les autres.

    A chacun sa personnalité et son approche de la cuisine.

    Bonne continuation et longue vie à ton blog.

    Posté par LaCuillerEnBois, mardi 26 septembre 2006 à 22:16
  • Je te rejoins tout à fait dans l'affirmation de tes choix esthétiques. Que ce soit dans un journal ou sur un blog (qui rappelons-le est un journal), si la photo est laide donc ne met pas en valeur le plat, je passe rapidement mon chemin. La cuisine est un art, visuel avant d'être gustatif...
    Qaunt à la complexité de tes recettes, je dois avouer que si je fréquente ton blog, c'est justement plus pour sa plume et son esthétisme que pour sa practicité. Tout comme j'adore feuilleter les livres de cuisine sans forcément essayer ce qu'ils proposent. Pour le plaisir...
    Très bonne continuation

    Posté par La griotte, vendredi 29 septembre 2006 à 19:47
  • Complètement d'accord avec ton billet que je trouve particulièrement sincère. Je ne pense pas que l'on puisse dissocier l'amour de la cuisine et l'amour des jolies présentations. Le fait de prendre des photos augmente la sensibilité que l'on a du visuel et du coup on prend plus de soin à présenter les plats. Après tout quel mal il y a à vouloir faire non seulement bon mais également joli. Ségolène nous a d'ailleurs toujours expliqué que le goût passe aussi par la vue.
    Moi aussi je me souviens de ton mail au tout début et je dois dire que tes photos sont de plus en plus belles, comme tes réalisations. C'est ca la magie du blog, c'est une superbe émulation.
    Très bon week end à toi.

    Posté par pascale, samedi 30 septembre 2006 à 20:26
  • Tout à fait d'accord avec toi, j'hésiet moi aussi souvent à publier des recettes parce que la photo n'est pas à la hauteur...

    Ces poires sont magnifiques en tous cas, alors je n'ai qu'un mot: Bravo!

    Posté par helenka, samedi 14 octobre 2006 à 19:05
  • Voici où je retrouve tes poires au lillet...
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3238,36-880026@51-825940,0.html
    Bravo !

    Posté par Virginie, lundi 19 mars 2007 à 10:17

Poster un commentaire