Chez Lorette - La table de L

Lorette, cuisine, recettes, cours de cuisine grenoble...

dimanche 22 octobre 2006

Poulet fermier farci aux coquillettes au foie gras

poulet_coquillettes
Pas encore cuit mais déjà appétissant, non ?

Depuis les débuts de mon blog, il arrive souvent que des internautes me trouvent quand ils cherchent en fait le magazine Elle à table. Du coup, je reçois fréquemment des mails me demandant dans quel numéro est paru telle ou telle recette ou la recette elle-même. En lectrice de la première heure, j'essaie de répondre quand je le peux.

Le plat qui m'est le plus souvent demandé est le poulet fermier farci aux coquillettes au foie gras par Hélène Darroze repris dans son livre : j'ai testé et approuvé à plusieurs reprises. A la fois facile, fin mais pas trop sophistiqué, et familial (les pâtes et le poulet, ça plaît de 7 mois à 77 ans;-)), ce poulet est le plat du dimanche par excellence ! Vous avez sûrement un paquet de coquillettes dans le placard : courrez chez le boucher acheter un bon poulet fermier et un foie gras et hop, aux fourneaux !

Poulet fermier farci aux coquillettes au foie gras d'après Hélène Darroze (8 pers.)

- 1 poulet fermier de 2 kg
- 300 g de coquillettes
- 250 g de foie gras cru
- 3 cs de fond de volaille en poudre
- 1 cs d'huile d'olive
- 4 cs de graisse de canard
- 4 gousses d'ail + 1
- 1 bouquet garni + 1 feuille de laurier
- 2 branches de persil plat ciselé
- 1/2 cc de piment d'espelette
- sel, poivre

1°/ Plonger les coquillettes dans un faitout d'eau bouillante salée additionnée d'huile d'olive, d'1 gousse d'ail en chemise et 1 feuille de laurier. Remuer et les faire cuire 7 minutes pour qu'elles restent al dente. Les égoutter et et les rafraîchir sous l'eau froide pour stopper la cuisson.

2°/ Pendant ce temps, détailler le foie gras en gros dés de 1,5 cm de côté. Les faire juste colorer dans une poêle anti-adhésive très très chaude. Saler, poivrer. Les ajouter aux coquillettes, parfumer de de persil et mélanger. Diluer le fond de volaille dans 40 cl d'eau bouillante et laisser réduire de moitié.

3°/ Préchauffer le four à 180°. Saler et poivrer l'intérieur du poulet, le farcir avec les coquillettes au foie gras et maintenir l'ouverture fermée avec des piques en bois. Si une partie des coquillettes ne rentrent pas dans le poulet, réserver recouvert d'un film plastique dans le plat de présentation.

4°/ Dans une cocotte en fonte, faire dorer le poulet avec de la graisse de canard sur toutes ses faces puis le poser dans un plat à four légèrement graissé. Saler, poivrer et parsemer de piment d'espelette. Ajouter les gousses d'ail en chemise (sans les peler) et le bouquet garni. Verser la moitié du fond de volaille réduit et enfourner 1h30 en arrosant régulièrement avec son jus.

5°/ Losqu'il est cuit (si vous avez une thermosonde, la piquer dans le dessus de cuisse et le poulet est cuit quand il atteint 78° à coeur), sortir le poulet et le réserver sous une feuille de papier alu pour le laisser reposer au chaud.

6°/ Pendant ce temps, verser 10 cl d'eau sur les coquillettes restant dans le plat de présentation et l'enfourner une dizaine de minutes. Verser le reste de fond de volaille chaud dans la cocotte, gratter le fond pour décoller les sucs, filtrer cette sauce en écrasant les gousses d'ail et la verser dans une saucière. Sortir le plat rempli de coquillettes et y déposer le poulet. Le découper à table et servir la farce avec une grosse cuillère.

BONUS : servir quelques champignons poêlés avec ce plat est de saison et toujours très apprécié.

NOTE INGREDIENT : j'achète parfois un foie déjà dénervé chez Picard et le coupe congelé pour m'en servir par portions pour mon poulet mais aussi ma chantilly au foie gras , les bonbons au foie gras de Fred ou les tourtes de veau au foie gras de Mercotte.

Posté par lorette à 06:00 - plats - Commentaires [35] - Permalien [#]

Commentaires

    manque de couleur

    Tu vas me trouver bien chiante mais je ne donne que mon avis. Etant de la Réunion, JAMAIS quelqu'un ne mangerai un poulet de cette couleur !!!! il est pas assez coloré mais la recette en général à l'air délicieuse.

    Posté par k-rolynes, mardi 16 juin 2009 à 07:02
  • je le mange

    Bonjour Lorette, je viens de réaliser cette recette, j'en avais entendu parlé, et bien voilà je le mange, très sympa, plat convivial, je ne savais pas avec quel vin l'accompagner, alors j'ai esayé le champagne, et bien pourquoi pas, c'est un plat de fête, la fête de l'amitiée

    Posté par sissi, dimanche 10 janvier 2010 à 13:41
  • je le mange

    Bonjour Lorette, je viens de réaliser cette recette, j'en avais entendu parlé, et bien voilà je le mange, très sympa, plat convivial, je ne savais pas avec quel vin l'accompagner, alors j'ai esayé le champagne, et bien pourquoi pas, c'est un plat de fête, la fête de l'amitiée

    Posté par sissi, dimanche 10 janvier 2010 à 13:44
  • Pour Chapic

    Tu pourrais essayer Chapic

    Posté par Pic, mercredi 1 décembre 2010 à 19:59
  • Tous les dimanches

    Moi, c'est tous les dimanches !

    http://www.agitateur.org/spip.php?article1531

    Posté par BJ, mercredi 29 décembre 2010 à 12:15
  • Super appétissant mais chic aussi, Lorette ! Ils en ont de la chance les veinards qui vont se retrouver à ta table ce midi !

    Posté par Sophie, dimanche 22 octobre 2006 à 09:06
  • C'est vrai que cette photo donne très faim!

    Posté par kitchenette, dimanche 22 octobre 2006 à 09:19
  • Un vrai, bon, gros poulet... le poulet du dimanche. et en plus, avec des coquilletes au foie gras... le plaisir pur.

    Posté par mamina, dimanche 22 octobre 2006 à 10:10
  • Incroyable, je n'aurai jamais pensé à une telle association, c'est une excellente idée à tester !

    Posté par Fabienne, dimanche 22 octobre 2006 à 10:14
  • Etonnant, pas tant les coquillettes au foie gras, puisque l'on peut faire des gratins de pâtes au foie gras et même ajouter des truffes mais l'association avec le poulet. A tester donc.

    Posté par Choupette, dimanche 22 octobre 2006 à 10:29
  • Les coquillettes au foie gras, rien que le nom est irrésistible. Je suis très tentée et avec un bon poulet, c'est que du bonheur. Par contre, je ne savais pas que picard vendait du foie gras dénervé. C'est quand même très pratique.

    Posté par héléne, dimanche 22 octobre 2006 à 10:53
  • Je vais bien la garder de côte ta recette ....
    Bizzzzzzzzzzz
    Barbichounette

    Posté par barbichounette, dimanche 22 octobre 2006 à 11:08
  • superbe recette qui va direcetement dans mon moleskine!
    Merci pour la découverte, bises

    Posté par sooishi, dimanche 22 octobre 2006 à 13:33
  • J'aime beaucoup ton poulet mais je craque aussi pour ta table, jolien très jolie!

    Posté par anne, dimanche 22 octobre 2006 à 13:48
  • j'ai rarementla possibilité de cuisiner du foie gras , sauf aux périodes de fête mais je note cette recette parce que je sens que dès que je vais avoir ce fameux produit sous la main, elle va me tendre les bras! et H. Darroze est une cuisnière que j'apprécie tout particulièrement en plus, un grand merci!

    Posté par alhya, dimanche 22 octobre 2006 à 14:59
  • Le fameux poulet-coquillettes! Sauf que moi je garde les coquilles nature à côté et fait rotir le poulet au four, mais c'est aussi très bon...

    Posté par Emy, dimanche 22 octobre 2006 à 15:48
  • J'avais découper cette recette dans le magazine, mais je ne l'ai jamais essayée... Voilà qui m'apporte une motivation supplémentaire!

    Posté par Stéphanie, dimanche 22 octobre 2006 à 16:31
  • Le bouquin d'Helene Darroze, c'est celui qui nécessite une brouette pour l'apporter en cuisine? Je sais, les recettes sont dans un fascicule, mais quand mêmme... A part çà, c'est une chef magnifique!

    Posté par Patrick CdM, lundi 23 octobre 2006 à 00:15
  • Ça change définitivement ma façon de voir le poulet coquilettes, ça c'est sûr !! (qui chez moi ne vont pas sans le "y'a cro cro de fils maman !!!" d'admiration de mon fils ^^). Celle là je la garde pour moi (faut pas déconner quand même !)
    A+
    Fred

    Posté par Fred, lundi 23 octobre 2006 à 09:17
  • Ce plat me paraît succulent, surtout au foie gras

    Posté par pom d'api, lundi 23 octobre 2006 à 10:54
  • hep ! lorette tu es dans le Dauphiné Libéré de ce matin.
    Rita une lectrice de grenoble

    Posté par rita, lundi 23 octobre 2006 à 11:52
  • Et bien le foie gras est à la mode ces temps.. je suis passé sur plusieurs blog aujourd'hui et j'y trouve souvent ce joli produit. Je dois avouer l'avoir utiliser hier soir pour faire un velouté de courge musquée à la cannelle et des dès de foie gras caramélisé au sucre canne... mmmhhh que c'était bon. Mais pour en revenir à ta recette (c'est quand même ton blog), je la trouve très sympathique et certainenement très bonne. Bravo !!

    Amitiés
    Claude

    Posté par Claude-Olivier, lundi 23 octobre 2006 à 12:50
  • Dès qu'il y a du foie gras, j'accours!

    Posté par Chantal33, lundi 23 octobre 2006 à 13:02
  • DEUX GÉNÉRATIONS

    Si Sabrina passe par là elle reconnaîtra sans doute celui qu'elle a mangé Dimanche chez la mère... ou presque

    Posté par Mum, lundi 23 octobre 2006 à 17:42
  • ça a l'air absolument divin ! je penserai à ta recette quand j'irai acheter un lobe de foie gras chez Picard. Merci !

    Posté par marion, lundi 23 octobre 2006 à 20:49
  • je ne peux m'empêcher de sourire en voyant cette superbe volaille aux coquillettes, je pense en effet à notre façon (nous français) de manger des pâte en garniture de nos viandes et poissons, chose qui semble complètement inappropriée pour les Italiens (la première fois que j'ai dégainé un lapin au vin rouge avec des tagliatelles fraîches, mon ragazzo m'a regardé d'un air soupçonneux mais il a fini son assiette avec grand plaisir quand même! ouf...)

    en tous cas, super cette recette! un beau plat familial!
    ciaooo

    Posté par peggy, mardi 24 octobre 2006 à 10:40
  • super cette recette

    J'ai de la chance, j'ai tout ce qu'il faut dans mon congèle, je m'empresse d'essayer et je vais laisser ma langue de boeuf pour plus tard (si tu as des suggestions elles sont les bienvenues, j'ai bien la vieille recette de ma maman mais je ne suis pas sure que ça plaise à tout le monde)
    merci

    Posté par christine, mardi 24 octobre 2006 à 15:27
  • Le lobe de foie gras de chez Picard est bien pratique, les coquillettes revisitées pour adultes j'adore!

    Posté par Adèle, dimanche 29 octobre 2006 à 11:25
  • J'aime beaucoup cette recette et le chef Hélène Darroze; j'ai testé dernièrement son risotto de coquillettes : c'était fameux. Du coup je pense que je vais essayer celle-ci!

    Posté par Cécile, mercredi 1 novembre 2006 à 23:29
  • poulet fermier

    ce week-end, nous testons en famille .A lundi...

    Posté par claudine, mercredi 8 novembre 2006 à 15:36
  • le test est concluant, cette recette est une merveille.Les coquillettes fondent en bouche, libérant ainsi l'inégalable saveur du foie gras.

    Posté par claudine, lundi 13 novembre 2006 à 08:17
  • bah moi c'est simple je suis amoureux des coquillettes mais alors avec n'importe quoi , du pesto, de la sauce tomate, de la viande ou du poulet.
    C'est vrai que la saveur est à retardement comme le dit CLaudine ?
    en parlant de Elle à table, je suis tombé la dessus
    http://cuisine.elle.fr/elle/elle-a-table/fiches-cuisine/recettes/finalisees/pates-aux-lentilles
    et je pense que c'est la seule recette avec des pates que je n'essayerais jamais

    Posté par falbala, jeudi 16 novembre 2006 à 11:44
  • Je l'ai fait en ajoutant des onions sautés avec de l'ail et du gingembre rapé aux coquillettes. Et j'ai gardé des dés de foie gras pour les ajouter au plat de coquillettes restantes juste avant de les mettre au four. Ce plat est devenu un spécialité maison.

    Posté par Anne, samedi 22 octobre 2011 à 12:11
  • Nous venons de déguster avec délice ce plat ! Merci Lorette ! Pour une fois, presque pas de changement, à part le piment d'espelette dans la farce. Un grand succès, bravo !

    Posté par ester, vendredi 23 mars 2007 à 23:41
  • CONCOURS

    pour une fois c'est moi qui gagne ça change un peu. De l'avis même de mes invités (qui n'ont pas goûté celui de Lorette) c'était une vraie réussite !!! Je me suis permis quelques variantes du genre graisse d'oie (pas trouvé graisse de canard), persil (pas plat) je ne savais même pas que ça existait, piment de Cayenne (l'autre je sais pas d'où il vient) enfin rien de bien extraordinaire mais quand même...

    Cerise sur le gâteau un plat de trompette de la mort servant de lit à la bête (belle bête de la ferme du voisin 2,5 kg) tenue au chaud sur chauffe plat (bougies) durant la dégustation... hummmmmmm

    Posté par Mum, mardi 8 mai 2007 à 02:33

Poster un commentaire